L’Atelier Tarkett se joue du vinyle

Le showroom a vécu prouvent les 5.5 designers. L’Atelier destiné aux designers et architectes qu’ils ont imaginé pour le spécialiste mondial du revêtement de sol est d’abord un espace chaleureux et ludique où l’expérimentation s’affiche dans tous les détails. Et inspire.

Par Delphine Masson, journaliste à Design fax.

Tarkett, le numéro 3 mondial du revêtement de sol s’est offert la créativité du studio de design 5.5 pour concevoir un showroom d’un genre nouveau au service des architectes, des décorateurs et des designers. Un “Atelier” pour moderniser l’image de l’entreprise et favoriser de nouvelles utilisations de ses produits.
Fini, le gigantesque showroom à Aubervilliers, un espace froid et aseptisé avec ses linoléums, dalles PVC et autres sols stratifiés mis en scène par type d’usage dans une salle de bain, un terrain de basket ou un bureau… Le Français, ex-Sommer-Allibert qui a pris en 2003 le nom d’une de ses filiales suédoises, vient d’ouvrir rue de Saintonge, à Paris, un espace d’exposition d’un genre nouveau imaginé par le studio de design 5.5. L’entreprise (2,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2016) compte ainsi resserrer les liens avec les architectes, les décorateurs et les designers. Et quoi de mieux que de s’implanter au cœur de la ville, dans le Marais, pour toucher ces publics ?

Un lieu “pensé comme le prolongement du bureau de l’architecte”.

“Nous souhaitions casser les codes, rompre avec notre image d’industriel aux produits standardisés et fonctionnels pour rendre notre marque plus “aspirationnelle””, précise Guillaume Teixeira, directeur général de Tarkett France. La créativité et l’esprit joueur du studio 5.5 ont séduit l’entreprise, tout comme sa faculté à penser “utilisateur”. Le lieu, promesse d’une nouvelle expérience de marque, a été conçu pour et par des “artisans de l’idée” qui signent ici leur premier projet architectural d’envergure. “Nous l’avons pensé comme le prolongement du bureau de l’architecte, un lieu où l’on va travailler et passer du temps, pas seulement pour trouver des échantillons, mais pour booster sa créativité et développer un projet”, indique Anthony Lebossé, directeur du design espace du studio 5.5.

Baptisé “l’Atelier”, l’espace propose différents services sur 300m² : une salle de réunion, une zone de casiers permettant de laisser, si besoin, ses affaires sur place, une bibliothèque, une cuisine ou encore un iD Lab avec son atelier permettant de tester des techniques de pose, travailler sur des associations de formes et de couleurs ou créer et imprimer ses propres calepinages en utilisant les nouvelles applications digitales de Tarkett. Tout est fait pour révéler le potentiel créatif des produits allégrement détournés. Le studio 5.5 a imaginé des “objets-catalogues” : canapé en dalles de moquette, tabourets en rouleaux vinyle ou grande table de réunion recouverte de lattes de parquet maison.

Les 5.5 font grimper les sols au plafond : les abat-jours sont réalisés à partir de revêtement de sol et la surface de la table est en parquet.

“L’idée était de magnifier la matière et de libérer la créativité en montrant le sol autrement. Nous avons par exemple recouvert une table et les murs de toute une pièce avec une solution traditionnellement utilisée pour les sols d’hôpital”, raconte Anthony Lebossé. Du jamais vu pour l’entreprise qui a désormais changé de regard sur son catalogue.

Des tabourets en rouleau de vinyle pour assoir son inspiration.
A nouvelle vision du catalogue, nouvelle identité de marque en bleu cobalt.

Côté showroom, les différentes catégories de matériaux sont présentées par inspiration “chromatique” et non plus par type d’usage. Les échantillons peuvent être visualisés à la lumière naturelle dans le “garden” ou sous un variateur de lumière. Le studio 5.5 a également conçu un trolley, table basse sur roulettes reproduisant le sol, pour placer et déplacer les échantillons en les visualisant au mieux. Sans oublier l’identité visuelle du lieu dominé par la couleur bleu de la marque, signée elle-aussi 5.5, pour donner toute sa cohérence à l’ensemble : un bleu cobalt référence RAL 5013.

Enfin l’Atelier compte des espaces évènementiels où alterneront des mises en avant de produits phares, comme le iD Mixonomi, une nouvelle collection de sol vinyle modulaire proposant une combinaison de 33 coloris et de 10 formes originales au service de la créativité. Au programme, des expositions, des rencontres et des conférences. Un partenariat avec l’école Camondo a d’ores et déjà été passé pour une exposition prévue fin 2017. Les élèves sont appelés à imaginer un magasin de revêtement de sol. De quoi laisser entrevoir les possibles pistes de développement de l’entreprise.
L’Atelier, 43, rue de Saintonge, 75003 Paris.

Cet article paru dans le Design fax n°1033 du 10 juillet vous est gracieusement offert. Vous pouvez vous abonner ici.