« Ikea, c’est des possibilités et des contraintes »

Ikea a pré­sen­té la tren­taine de pièces de sa col­la­bo­ra­tion avec Hay pen­dant la Paris desi­gn week. Nous avions ren­con­tré Mette et Rolf Hay en mai à Milan. Extrait.

Mette et Rolf Hay : « Ikea nous a appro­ché. La pers­pec­tive d’une col­la­bo­ra­tion était exci­tante. Nous vivons à une époque où nous ne devrions pas avoir peur de par­ta­ger. Quand on par­tage des idées, on par­tage de la connais­sance. Apprendre com­ment Ikea pro­duit à une si grande échelle est inté­res­sant. Nous avons aus­si eu l’op­por­tu­ni­té de tra­vailler avec des spé­cia­listes. Pour fabri­quer la chaise mono­bloc, par exemple, nous avons coopé­ré avec une des meilleures usines de plas­tiques – qui en l’occurrence est ita­lienne. Ikea est une entre­prise très ouverte avec laquelle on peut dis­cu­ter. De notre côté, nous avons sou­hai­té jouer le jeu, ne pas faire d’é­di­tion limi­tée. »

La chaise mono­bloc Hay pour Ikea est fabri­quée en Ita­lie.

« Ikea, c’est d’é­normes pos­si­bi­li­tés mais aus­si d’é­normes contraintes. Il faut com­prendre la com­plexi­té de la pro­duc­tion de masse. Celle-ci a essen­tiel­le­ment à voir avec la sim­pli­ci­té. Vous devez être très clairs dans vos prio­ri­tés. Ikea nous a don­né une phrase clé à par­tir de laquelle tra­vailler : Room for living [ndlr : deve­nue depuis Make room for life]. Nous avons sol­li­ci­té des desi­gners de notre entou­rage et les desi­gners inté­grés Hay pour déve­lop­per la gamme. Quand vous ima­gi­nez un ensemble de 25 objets, il faut être vigi­lant et veiller à ce que cha­cun soit suf­fi­sam­ment fort en solo. Nous avons par­ti­ci­pé à l’é­la­bo­ra­tion de la col­lec­tion du pre­mier cro­quis jus­qu’à la mise en pro­duc­tion. C’é­tait un vrai dia­logue. Beau­coup de nos pro­po­si­tions ont été déter­mi­nées et gui­dées par la chaîne d’ap­pro­vi­sion­ne­ment d’I­kea. Nous n’au­rions pas pu pro­duire ces pro­jets avec Hay. »

Vase Hay pour Ikea.

Les cou­lisses. L’in­ter­view a eu lieu pen­dant l’I­kea Fes­ti­val à Milan, en off du salon du meuble 2017. Le géant sué­dois annon­çait et pré­sen­tait ses pro­chaines col­la­bo­ra­tions avec l’en­tre­prise danoise Hay (col­lec­tion Ypper­lig, excel­lence, superbe, en fran­çais), le desi­gner Tom Dixon (Delak­tig) et le sty­liste amé­ri­cain Chris Stamp (Spänst). Le lan­ce­ments de ces col­lec­tions s’é­che­lon­ne­ra entre l’au­tomne 2017 et 2019. Celle de Hay sera en vente dès octobre. Toutes sont consa­crées au salon. Consta­tant que cette pièce est deve­nue mul­ti­fonc­tion­nelle et « reste pour beau­coup la pièce la plus impor­tante de la mai­son », Ikea a fait appel a ces desi­gners exté­rieurs pour repen­ser cet espace et nour­rir son fameux « desi­gn démo­cra­tique ». Claire Fayolle

Extrait du n°1020 de Desi­gn fax du 10 avril 2017.