Une nouvelle identité graphique pour Keolis

L’opérateur de transports publics a dévoilé le 9 octobre sa nouvelle identité visuelle signée Saguez & Partners. La précédente (photo), datant de 2001, ne reflétait plus l’ambition mondiale du transporteur. Avec une typographie ronde mais des extrémités de lettres pointues, elle exprime ses valeurs d’écoute et de partenariat avec les collectivités territoriales en même temps que le dynamisme. Elle utilise deux couleurs : le bleu lagon porteur d’innovation et le taupe pour l’ancrage local.

Le nouveau logo de Keolis réalisé par Saguez & Partners.

Keolis transporte 3 milliards de personnes par an et a multiplié son chiffre d’affaires (5 milliards d’euros) par cinq depuis sa création en 2001 autour de deux actionnaires : la SNCF à 70 %, et la Caisse de dépôt et placement du Québec à 30 %. Son ancienne identité ne reflétait pas cette portée mondiale et n’était pas en phase avec le nouveau contexte concurrentiel de la mobilité.

L’ancien logo et sa signature, datant de 2001, ne correspondaient plus aux nouvelles ambitions internationales du transporteur.
“On entre dans la troisième génération des transports après le chemin de fer à vapeur et l’automobile
individuelle, explique Thomas Barbelet, directeur exécutif en charge de la marque et de la communication.
Aujourd’hui on assiste à des usages collectifs, partagés et électriques voire autonomes, facilités par le digital. De nouveaux acteurs apparaissent comme les Gafas (Google, Amazon, Facebook, Apple) avec Google en tête, et les constructeurs automobiles.”

 Keolis, qui avait envisagé de changer de nom avant de valider la dimension internationale de son patronyme, adopte une nouvelle signature, “More ways, more life”, pour exprimer tous les nouveaux modes de transports (du Vélib’ à Blablacar).

La nouvelle signature de Keolis adopte l’anglais pour séduire l’international.

Le transporteur a confié la déclinaison de son identité sur les supports de communication à Meanings (NDLR : l’agence vient de fusionner avec 4ventsgroup) et à Angie+1 pour le digital. Elle publiera deux fois par an une revue  baptisée Pulse sur le thème de la mobilité. ■ Pascale Caussat

Cet article, réservé aux abonnés de Design fax, est d’abord paru le 9 octobre. Il vous a plu ? Découvrez-le et abonnez-vous !