Petit manuel de conversion au design d’innovation à l’usage des entrepreneurs.

“Con­cevoir et pro­duire une inno­va­tion – Nexstage Design Man­age­ment : de l’idée au pro­to­type.”

Récem­ment instal­lé sur l’étagère de la bib­lio­thèque Ran­dom édité par MDF Italia, l’ouvrage de Tiphaine Igi­ga­bel et Emmanuel Thouan, co-fon­da­teurs de l’agence Dici Con­seil & Design, n’est pas un livre de plus sur le design, un énième manuel de design think­ing, mais plutôt une nou­velle méthodolo­gie de développe­ment par le design d’innovation.

En quoi ce livre par­le-t-il du design autrement ?

Pour Tiphaine Igi­ga­bel, le design est resté longtemps et pour beau­coup, au sim­ple niveau d’apport esthé­tique lorsque le pro­jet d’objet ou d’innovation était déjà bien entamé.

« On avait besoin d’une jolie coque, d’un bel embal­lage. On tra­vail­lait tech­nolo­gie et tech­nique d’abord. »

Le design venait en tout dernier ressort et avec lui la per­spec­tive d’un prix, lui aus­si, plus clin­quant.

Le design étant cen­tré sur l’utilisateur et l’usage, il a pour­tant toute sa place en amont de la pro­duc­tion d’un pro­duit ou d’un ser­vice.

Or ce qui a changé à l’heure d’une com­péti­tiv­ité inter­na­tionale sans égale, c’est d’avoir intro­duit le design comme méth­ode de réflex­ion au sein des entre­pris­es.

Impli­ca­tion des par­ties prenantes © Con­cevoir et pro­duire une inno­va­tion — Édi­tions Design Fax

Si cer­tains con­sul­tants en organ­i­sa­tion ou stratégie l’ont vite com­pris et ont propagé l’inévitable Design Think­ing, les auteurs démon­trent qu’avant toute chose, c’est la trans­for­ma­tion de la pen­sée en réal­i­sa­tion con­crète qui fait le méti­er de design­er : « Il est urgent de faire com­pren­dre à l’ensemble des pro­fes­sions qui gravi­tent autour de l’innovation, la valeur ajoutée du design piloté par le design­er, depuis les phas­es amont de com­préhen­sion et d’exploration des sujets, jusqu’à la capac­ité à con­cré­tis­er et matéri­alis­er les inno­va­tions. »

Et le design d’innovation, c’est pré­cisé­ment la con­créti­sa­tion des idées d’innovation. Car dévelop­per des solu­tions tech­niques sans savoir à quoi ni com­ment elles vont servir, n’est pas suff­isant, voir sans intérêt aucun.

Pra­ti­quer le design dans les organ­i­sa­tions implique donc une démarche de man­age­ment et un tra­vail col­lab­o­ratif. Et cette co-créa­tion est une véri­ta­ble stratégie qui vaut tou­jours mieux qu’un sim­ple trait de cray­on ou qu’une sig­na­ture finale.

Alliée à la volon­té d’innover du chef d’entreprise — le dirigeant qui osera pren­dre des risques —  cette nou­velle façon de tra­vailler fait bouger tous les secteurs de l’entreprise et parvient à emporter l’adhésion des toutes les per­son­nes impliquées. Plus agile, elle per­met de sor­tir des process clas­siques et d’accepter de pren­dre le temps dédié. Plus créa­tive aus­si, elle per­met un accom­pa­g­ne­ment ras­sur­ant et adap­té qui peut même aller jusqu’à réduire le prix des presta­tions d’agences.

Ain­si donc, les co-fon­da­teurs de l’agence Dici Con­seil & Design, appli­quant la démarche du design­er, détail­lent leur méthodolo­gie «  NextStage Design Man­age­ment — ou inno­va­tion générée et con­crétisée par le design » et l’illustrent à tra­vers, entre autres, l’exemple con­cret WATT&CO.

Le process Nextstage c’est : l’immersion à tra­vers audit, diag­nos­tic et obser­va­tion ; la créa­tiv­ité dans la co-con­cep­tion et l’implication de toutes les par­ties prenantes de l’entreprise, ain­si que dans la resti­tu­tion et la mise en cohérence avec le mod­èle économique du client ; la con­cep­tion via la for­mal­i­sa­tion des idées et enfin, la con­créti­sa­tion dans le pro­to­ty­page et les tests d’usage.

 

Process Nextstage © Con­cevoir et pro­duire une inno­va­tion — Édi­tions Design Fax

La mis­sion de l’agence de design Dici Con­seil & Design, orig­inelle­ment sol­lic­itée pour la créa­tion d’un pack dif­féren­ciant en linéaire, va ain­si faire évoluer la PME française spé­cial­isée dans les appareils de charge et d’énergie, de la sim­ple com­mer­cial­i­sa­tion de pro­duits d’importation à sa pro­pre pro­duc­tion indus­trielle.

Avec pour béné­fice, l’image dynamique auprès des dis­trib­u­teurs et con­som­ma­teurs d’une part, un chiffre d’affaire généré à 80 % par sa pro­duc­tion, et désor­mais une fig­ure de leader sur le marché des adap­ta­teurs de voy­age.

WATT&CO © Dici Con­seil & Design 

En réfléchissant et amont autour de la prob­lé­ma­tique d’un nou­veau pack, l’agence a effec­tué un diag­nos­tic qui lui a per­mis de tra­vailler une stratégie de mar­que visant à con­cevoir des pro­duits inno­vants à forte valeur d’usage, à réa­juster le posi­tion­nement mar­ket­ing pour gag­n­er de nou­veaux canaux de dis­tri­b­u­tion et à créer une véri­ta­ble iden­tité de mar­que.

WATT&CO © Dici Con­seil & Design 

Au-delà du sim­ple dessin des pro­duits, le « Design Doing » — matéri­al­i­sa­tion du Design Think­ing — a offert un accom­pa­g­ne­ment spé­ci­fique et ras­sur­ant, avec une mise à dis­po­si­tion d’un design­er au sein même de l’entreprise et a con­tribué à une lev­ée de fonds de deux mil­lions d’euros.

Ouvert d’esprit, prag­ma­tique et tan­gi­ble, le design­er a les moyens de con­va­in­cre les entre­pre­neurs  de pass­er à l’innovation d’usage.

Quant au livre « Con­cevoir et pro­duire une inno­va­tion » Éd. Design Fax, il démon­tre égale­ment, s’il en était besoin, que le design­er sait aus­si écrire…

WATT&CO © Dici Con­seil & Design