Les marques de distribution et le design …

On répète assez que le desi­gner doit s’in­for­mer du mode de dis­tri­bu­tion de ces pro­duits pour réa­li­ser le juste desi­gn.

Pour­tant …

Chez Admi­rable Desi­gn, nous savons que vous pré­fé­rez vous plon­ger dans des bou­quins de mode, de man­gas, de pho­tos, de ten­dances, etc.

Aujourd’­hui, on vous demande un petit effort indis­pen­sable à vos réa­li­sa­tion pro­fes­sion­nelle : lire ce bou­quin sur la grand dis­trib.

Son auteur ? Un pro recon­nu par les Car­re­four, Auchan, Inter­mar­ché et com­pa­gnie : Phi­lippe Bre­ton.

Ini­tia­teur de baro­mètres pro­fes­sion­nels, conseil en dis­tri­bu­tion et inno­va­tion, ce mar­ke­teur est éga­le­ment char­gé de cours à Paris-Dau­phine.

Bref, un mes­sieur qui sait de quoi il cause !

Vous avez tout à gagner à lire ce livre. Une lec­ture d’é­té …

Les Mdd ne sont pas que des copies !

Ce titre est en fait le sous-titre du livre de Bre­ton. C’est affi­cher tout de suite qu’il est un défen­seur des marques de dis­tri­bu­tion. On pour­rait juger cela nor­mal d’un philippew.jpgconsul­tant dont les prin­ci­paux clients sont aus­si des enseignes… et le craindre.

On aurait tord de s’ar­rê­ter à cela. Les pages ‑il y en a tout de même 270- sont loin d’être une plai­doi­rie pour les Mdd (Marques De Dis­tri­bu­tion, quelle hor­rible appel­la­tion ! ).

On s’y ins­truit, on y apprend énor­mé­ment de choses sur le sujet. Non seule­ment l’his­to­rique, rapi­de­ment esquis­sé, mais aus­si le mmode de fonc­tion­ne­ment, les règles et l’a­ve­nir de ces marques vue par l’au­teur.

Le phé­no­mène y est trai­té du point de vue du dis­tri­bu­teur certes, mais éga­le­ment de celui des indus­triels et des consom­ma­teurs. Au pas­sage, nous sommes ini­tiés au méthodes de son­dage et de panel ain­si qu’au fameux baro­mètre Mdd/Lsa. Et puis il y a des tas de sta­tis­tiques, tableaux utiles pour enri­chir une réunion …

Autant de sujets qui inté­ressent les desi­gners dont les créa­tions sont sou­vent jugées, sélec­tion­nées par la grande dis­tri­bu­tion. Il est bon de savoir à quelle sauce l’on va être man­gé, non ?

Ajou­tons que ce livre sérieux est écrit dans un style fluide et clair qui le rend agréable à lire.

Alors, qu’at­ten­dez-vous ?