Yves Domergue (MBD Design)

Yves Domergue est le président de l’agence MBD Design depuis trente ans, dont la réputation s’est faite sur le design produit (Sncf, Ratp, Renault…)et le design d’environnement.

doc-489.jpg

Yves Domergue présente son top design en précisant que ce sont des “appréciations très discutables , mais ils ont fait partie de mon premier environnement d’étudiant et de professionnel …”

On verra qu’il y a de la culture du métier dans ce 10/10.

doc-614.jpg

La DS Citroën. C’est l’aboutissement du génie Citroën dirigée par André Lefèbvre, qui après la traction avant et la 2CV, aboutit au chef d’œuvre : la DS 19 (1955).

doc-615.jpg

Ettore Bugatti. La renommée de Bugatti repose sur ses créations d’automobiles.
Mais dès les années 1930, Bugatti s’intéresse au ferroviaire et crée tout une gamme d’Autorails (« les pur-sang du rail ») dont la construction repose sur des concepts de modularité, de flexibilité qui restent encore des approches contemporaines.

doc-493.jpg

Tapio Wirkkala. Il « invente » le design finlandais à la Triennale de Milan début 1950. Ses créations pour Murano , Rosenthal et Littala réinventent l’art verrier.
Son flacon pour la vodka Finlandia reste , dans le contexte de la grande consommation , une création remarquable.

doc-492.jpg

Braun. C’est l’aboutissement d’une nouvelle culture du design produit qui s’appuie essentiellement sur l’ approche fonctionnelle.

doc-508.jpg

Olivetti. Impose avec ses grands créateurs Suttsass et Bellini, une nouvelle vision du design « antithèse » de l’approche braunienne.

Jean Widmer. Pour notre école des années 1960, Jean Widmer reste le maître incontesté du design graphique.
Son approche systémique aussi bien pour sa série d’ affiches pour le CCI du Centre Pompidou que pour les identités visuelles pour les grandes institutions (Musée d’Orsay, Bibliothèque de France) donne un nouveau statut au design graphique.