Peugeot : une nouvelle architecture

Sous l’impulsion de l’agence de design Saguez & Partners, les halls prestigieux de Peugeot dans le monde montrent le nouveau visage de la marque : technologie, plaisir et …design. Même le célèbre et lugubre hall du siège social au 75 avenue de la Grande Armée a été complètement chamboulé. Le résultat ? Superbe, même si cela ne pouvait qu’être mieux !

La visite commence…

Au commencement…

Etait un bâtiment construit en 1965 et 1966 appelé “un des meilleurs exemples français du mouvement moderne”. Il faut faire un effort sérieux pour trouver du charme à cet exemple français, très stalinien. Mais puisqu’il a apporté des solutions techniques qui ont fait date comme les portiques pilotis et les pans de verrre suspendus, on sera indulgent.
De là à le ranger à côté de la cathédrale de Brasilia d’Oscar Niemeyer comme le sollicite le dossier de presse…

doc-644.jpg L’agence Saguez & Partners en a réussi la métamorphose, ce qui, après ce que nous venons de dire, en augmente son mérite !

Faire avec ce qui existe…

La démarche de Saguez a été de réaffirmer l’aspect industriel du site en retrouvant ses volumes d’origine. Un travail poussé sur l’éclairage pour mettre en valeur et… en couleur le béton remis à nu, a été conduit avec rigueur. Parallèlement il faut noter le jeu des couleurs et des matériaux pour accentuer la forme en corolle des pilliers et les ruptures des volumes. Une spécialité Saguez.

doc-647.jpgLe rayon bleu

C’est ce que le passant retiendra en premier lieu : un ruban de lumière bleue qui court le long de la vitrine sur les 110 mètres de long… Une façon simple et actuelle d’unifier les espaces verticalement et horizoontalement.

doc-649.jpgVisiter la marque

En bon designers, les Sagueziens ont fait de ce hall un endroit pour visiter la marque en 3D. Tout y est : la gamme actuelle de Peugeot (c’est l’erreur de Renault de ne pas afficher sa gamme dans l’Atelier) ce qui intéresse tous les visiteurs, l’inévitable boutique d’objets dédiés, et une intéressante retrospective des différents lions des calandres qui ont émaillés le siècle dernier…

doc-646.jpgDes détails clin d’oeil

Il n’en manque pas, ce qui apporte une note d’humour (volontaire ?) bien venue dans ce contexte technique : les numéros des modèles sur la moquette, l’histoire avec des plaques d’immatriculation et des maquettes de modèles.
Un véritable travail sur les matériaux a été mené, toujours en rapport avec le monde l’automobile : chrome, cuir, palissandre, draps. Le créateur Citterio a signé les sièges et canapés.

doc-648.jpgFelice Varini

C’est artiste a été choisi pour réaliser une bien curieuse oeuvre faite de rectangle orange évidé par cinq cercles qui se regardent à partir d’un point de fuite situé dans le passage du visiteur qui déambule naturellement de l’entrée principale vers la boutique ; à condition qu’il soit vigilant…Mais quoiqu’il en soit ce jeu de formes et de couleurs ajoute une note créative évidente et rompt avec fantaisie et équilibre la longueur des 110 mètres !

Incontestablement cette réalisation a été pensée et exécutée jusque dans ses moindres détails, ce qui devrait faire la joie des visiteurs mais aussi des personnels qui y travaillent. Ils n’ont pas été oubliés.doc-645.jpg