Que devient Patrick Le Quément ?

Incontestablement Le Quément est un nom qui a laissé une forte trace dans le design automobile international. Pouvait-on imaginer qu’après son départ de Renault il quitterait sa vocation de designer ? Non ! Aujourd’hui, à la tête de Patrick le Quément Consulting il a ouvert ses nouvelles activités dans l’univers naval. Gérard Caron est allé lui tendre le micro.

Comment se retrouve-t-on dans le monde naval après une si belle carrière dans le design automobile ?
Patrick Le Quément. Je suis rentré dans le monde du design naval par pur hasard… en fait j’ai été contacté par un des deux associés qui dirige le groupe Grand Large Yachting (Allures Yachting monocoque hauturier en aluminium, Outremer Yachting spécialiste des catamarans hauturiers et depuis peu Garcia Yachting, constructeur de yachts d’exceptions).

Cela a à voir avec vos responsabilités chez Renault au service qualité ?
PLQ.
Alors c’est vrai que j’ai été directeur de la qualité du groupe Renault pendant 4 ans, mais moi je rêvais de faire du design… d’autant plus que je m’étais remis au dessin de façon très sérieuse quelques mois avant de quitter Renault en novembre 2009.

Le bateau est donc une histoire qui se continue
PLQ.
D’une certaine façon oui…Xavier Desmarest m’a demandé de les aider, lui même et son associé Stephan Constance, tous deux Centraliens et ex BCG, pour améliorer leur processus qualité, l’organisation du développement produit et l’organisation par projet. C’est ainsi que j’ai commencé la première intervention dans ma toute nouvelle entreprise Patrick le Quément Consulting.

Cette nouvelle orientation a donc commencé par une démarche de qualité perçue, chère à l’automobile ? Et le design ?
PLQ.
Après avoir mis en place une démarche qualité perçue Xavier Desmarest, Président d’Outremer, m’a demandé si je serais tenté par le design de leur prochain vaisseau amiral, le 5X ? et de plus il me dit que les architectes seraient VPLP Marc Van Petegem et Vincent Lauriost Prévot. C’est ainsi que j’ai dessiné mon premier bateau, un catamaran de 59 pieds, 18m, en travaillant avec mon ami Marc Van Petegem et son équipe ainsi que le talentueux Franck Darnet qui a signé son intérieur. C’est une véritable bête des mers, avec sa grande voile de 127m2 et un mât de plus de 23m de hauteur, un gennaker de 175m2 et un spinnaker de 243m2… tout cela veut dire la glisse sur la mer… 15,7 nœuds lors des essais en mer que j’ai effectué le 3 avril dernier. Ce projet a été une expérience magique, grâce aux qualités humaines des personnes qui y ont participées, mais aussi car j’ai pu transposer mon expérience de designer dans l’industrie au monde de la plaisance. Tu sais, je reste convaincu que le design reste 95% d’analyse et de bon sens, et 5% de magie. Alors là je me suis dis qu’en effet j’étais de nouveau un Lucky Man. Il faut dire que Renault Design a fait un seul projet de bateau, et cela a été une merveilleuse collaboration avec une des équipes d’architectes les plus réputées dans le monde, VPLP, un catamaran expérimental présenté sous le nom de Concept Cat au Salon Nautique de Paris en 2000.

D’où sort cette histoire de Lucky Man ?
PLQ.
Tu dois te douter que nos amis Anglais ou Américains n’ont jamais été fichus de prononcer mon nom correctement, j’ai eu droit à tout !! jusqu’au jour où, à Londres, un prix devait m’être remis, le présentateur m’appela sur l’estrade avec ces mots : ” And now I would like you to welcome Mr Patrick Luckyman”, le nom est resté !

Prochainement sur Admirable, Patrick Le Quément présentera la conception du 5X, son premier bateau.