Quand Disle, le Mr Logo, fait de la sculpture…

Qui a créé les logos du BHV, d’Au­chan, de Yoplait, de PSA Peu­geot-Citroën, du Sénat et des cen­taines d’autres ? Ne cher­chez pas son nom est dans le titre : Disle Michel, autre­ment dit : Mis­ter logo de Car­ré Noir pen­dant plus de 25 années. Un grand Mon­sieur de notre pro­fes­sion.
Aujourd’­hui il les inter­prète, non sans humour par­fois, en sculp­tures de terre cuite pati­née. Des sculp­tures de logos… c’est peut-être une pre­mière mon­diale, non ?
Voi­ci une sélec­tion de ses œuvres.
Sui­vez le guide…

admirableble_design_michel-disle_.jpg

admirableble_design_disle_lip-2.jpgadmirable_design_disle_logo-lip-2.jpg
Créé pour l’agence Publi­cis en 1965 ! Dans sa sculp­ture Michel crée une paro­die de James Bond avec un bra­ce­let-montre autour du canon du revol­ver : « my name is Lip…Fred Lip » !
admirableble_design_disle_psa-2.jpgadmirable_design_logo_1987_psa.jpg
Un lion rugis­sant semble évident pour accom­pa­gner ce célèbre logo de 1987. Tant pis pour Citroën ! !
admirableble_design_disle_senat.jpgadmirable_design_logo_1987_senat.jpg
le logo de Michel Disle (1987) pré­side à de grands débats de la Répu­blique fran­çaise dont le coq est un des emblèmes. Coco­ri­co ! titrent les médias lors d’une vic­toire tri­co­lore…
admirableble_design_disle_lafarge.jpgadmirable_design_logo_1988_lafarge.jpg
Pour ce logo créé en 1988, un simple maçon char­riant des sacs de ciment dans une brouette, voi­là pour com­pen­ser le gigan­tisme de l’en­tre­prise…
admirableble_design_disle_michelin.jpgadmirable_design_logo_1989_michelin.jpg
En 1989 pour Car­ré Noir, Michel a amin­ci le fameux Biben­dum dont les ron­deurs exces­sives sug­gé­raient trop l’o­bé­si­té ! Pour la sculp­ture, Michel repré­sente un arbre à caou­tchouc (hévéa) avec les sai­gnées et les gobe­lets qui recueillent le latex ; au 1er plan une borne kilo­mé­trique sur laquelle est gra­vé le Biben­dum.
Le caou­tchouc, maté­riaux de base des pneus, avec lui tout à com­men­cé…
admirableble_design_disle_veritas-auto.jpgadmirable_design_logo_1988_veritas-auto.jpg
Le contrôle tech­nique auto Véri­tas se veut être par­fait… d’où la repré­sen­ta­tion de l’aigle entier du logo (1988) ; rien n’échappe à son regard !
admirableble_design_disle_vendee.jpgadmirable_design_logo_1989_vendee.jpg
1989. Conseil géné­ral de la Ven­dée : allé­go­rie de la Ven­dée mar­tyre, en sou­ve­nir du géno­cide ven­déen 1793, repré­sen­tée sous les traits d’une femme dans une atti­tude de pro­tec­tion, le torse bar­rée ver­ti­ca­le­ment d’une grande déchi­rure. Dans un style de l’époque des hérauts sovié­tiques !
admirableble_design_disle_rpr.jpgadmirable_design_logo_1991_rassemblement.jpg
1991. Jacques Chi­rac demande à Michel Disle chez Car­ré Noir, de créer un sym­bole pour son nou­veau par­ti. Cela valait bien son por­trait en tant que fon­da­teur du Ras­sem­ble­ment pour la Répu­blique…
admirableble_design_disle_yoplait.jpgadmirable_design_logo_1965_yoplait.jpg
1965, pour l’agence Publi­cis, encore un logo culte de son incroyable col­lec­tion ! ! En sculp­ture, un bas-relief d’une tête de vache tenant dans bouche
la fleur de Yoplait, « vous savez, là où est la petite fleur ! »
admirableble_design_disle_f-mitterrand.jpgadmirable_design_logo_1981_mitterrand.jpg
1981, un nou­veau pré­sident. Aucune des créa­tions d’armes d’é­tat qui lui ont été pré­sen­tées ne lui don­nant satis­fac­tion Fran­çois Mit­ter­rand appelle votre ser­vi­teur et Michel Disle qui lui crée un arbre hybride com­po­sé d’un oli­vier (la paix) et d’un chêne (la force), soit « la force tran­quille »… En sculp­ture Fran­çois Mit­ter­rand se pro­me­nant dans les rues de Paris à la recherche d’un livre rare.
admirable_design_disle_phildar.jpgadmirable_design_logo_1974phildar.jpg
1974, un des tout pre­miers logos de Car­ré Noir (fon­dé en 1973). Phil­dar des pelotes de laine… donc un chat jouant avec une pelote, pro­duc­tion de la Sté « Au fil d’Art »(jeu de mot !)
admirableble_design_disle_auchan.jpgadmirable_design_logo_1983_auchan.jpg
1983, Auchan un des plus célèbres logos Disle qui traite avec humour sa sculp­ture : le petit oiseau qui ter­rasse Mam­mouth. Rap­pe­lez-vous du « Mam­mouth écrase les prix ! »
admirableble_design_disle_relais-_-chateaux.jpgadmirable_design_logo_1984_relais-_-chateaux.jpg
Pro­ba­ble­ment une de ses plus belles créa­tions datée de 1984. Ici le petit groom pre­nant vos valises, 1er contact avec un hôtel de la chaîne.
admirableble_design_disle_cnaf.jpgadmirable_design_logo_1986_cnaf.jpg
1986, Caisses Natio­nales des Allo­ca­tions Fami­liales. Sans doute un de ses logos le plus repro­duit et impri­mé !
admirableble_design_disle_maif.jpgadmirable_design_logo_1987_maif.jpg
Un logo de1987 pour la célèbre com­pa­gnie d’as­su­rance du corps ensei­gnant. Pour Michel « le sou­ve­nir que j’ai de l’instituteur ; un élève au coin avec le bon­net d’âne ». Est-ce une confes­sion ?
admirable_design_disle_aerospatiale.jpgadmirable_design_logo_1987_aerospatiale.jpg
1987.Peu de desi­gners peuvent se tar­guer d’a­voir envoyé des logos dans l’espace…Cela lui a ins­pi­ré cette sculp­ture des mains en forme d’ailes fuse­lées se dres­sant vers l’espace…
admirableble_design_disle_miho-museum.jpgadmirable_design_logo_1994_miho.jpg
Ici il faut une clé. Ceci est le por­trait de I.M. Pei, l’architecte du musée Miho pour une secte boud­dhique la Shin­ji Shu­me­kai. Le sym­bole repré­sente la forme de la cha­pelle
construite dans la mon­tagne boi­sée aux envi­rons de Kyo­to, dans la Pré­fec­ture de Shi­ga .1994.
admirableble_design_disle_dalloz.jpgadmirable_design_logo_1992_dalloz.jpg
1994, sublime logo pour cet édi­teur de livres et logi­ciels de droit. Les deux pla­teaux de la balance de la jus­tice. Par­fai­te­ment équi­li­bré comme il se doit ! Cha­peau !
admirableble_design_disle_bhv-b-2.jpgadmirable_design_logo_1975_bhv-2.jpgadmirable_design_bhv-a.jpg
Encore un grand logo dont tout le monde ignore le nom du créa­teur, y com­pris dans l’en­tre­prise ! Michel Disle l’a des­si­né en 1975 en sym­bo­li­sant le célèbre dôme du maga­sin. C’est de l’ar­chi­tec­ture pure ce logo… scul­pure à 2 faces ( d’un côté une sou­ris à la mai­son dans un fau­teuil et de l’autre une sou­ris au jar­din ton­dant sa pelouse) d’après leur ancien slo­gan « BHV, tout pour la mai­son et le jar­din »