Quel rôle pour les écoles de design ?

Chris­t­ian Guel­lerin prési­dent de France Design Édu­ca­tion (et directeur de l’Ecole de Design de Nantes) achève de nous livr­er sa vision du futur de nos métiers par ce troisième arti­cle con­sacré aux écoles de design et leur néces­saire adap­ta­tion aux évo­lu­tions de notre société.
C’est notre futur qui est con­cerné…
Vous avez raté les deux précé­dents arti­cles ? Vous pou­vez vous rat­trap­er ci-dessous !

admirable_design_futur-3.jpg
image du site thestaffingstream.com

La responsabilité des écoles de design…

FORMER LES MANAGERS DE DEMAIN
Lire le pre­mier arti­cle
Lire le deux­ième arti­cle
Par leur pra­tique, les design­ers ont la mis­sion d’être les médi­a­teurs entre les dis­ci­plines, en met­tant la créa­tion au coeur des proces­sus, et en affir­mant la beauté
comme l’objectif de nos expéri­ences indi­vidu­elles comme col­lec­tives.
Les uni­ver­sités, les écoles d’ingénieurs et les écoles de com­merce ont for­mé
l’élite de la sci­ence, de la tech­nolo­gie, du mar­ket­ing et de la finance.
Les écoles de design for­ment quant à elles les acteurs de la créa­tion et de
l’innovation, cen­trés sur les usages et les pra­tiques, en réc­on­ciliant toutes
ces exi­gences. Les écoles de design ont la respon­s­abil­ité émi­nente de for­mer
les man­agers du xxie siè­cle.
admirable_design_etudiants-3.jpg
DESIGN, MANAGEMENT, ENTREPRENEURIAT :
LE DESIGN MIX
Les écoles de design pro­posent depuis tou­jours un
enseigne­ment pluridis­ci­plinaire — un design mix — écosys­tème où
recherche, for­ma­tion et acteurs socio-économiques s’articulent. Si les tech­niques
de représen­ta­tion sont plus que jamais au coeur de leurs péd­a­go­gies,
enrichies et méta­mor­phosées par le numérique, elles pren­nent tout
leur sens asso­ciées à des con­nais­sances éprou­vées dans le domaine des
sci­ences humaines, des sci­ences de la com­plex­ité, des proces­sus déployés
au tra­vers d’une approche méthodologique invo­quant créa­tiv­ité, ges­tion
de pro­jet mais aus­si médi­a­tion. Elles enseignent en effet le partage, celui
des idées qui, pour être partagées, doivent être bien com­mu­niquées. Elles
enseignent égale­ment l’entreprise dans ses enjeux tac­tiques (nou­veaux
pro­duits, nou­veaux ser­vices…) et stratégiques (quels nou­veaux métiers,
quelles nou­velles organ­i­sa­tions, quel man­age­ment…), sai­sis et artic­ulés
dans une démarche cen­trée sur l’utilisateur. Au delà de la capac­ité à man­ag­er
et à innover, il s’agit enfin de don­ner aux étu­di­ants la capac­ité de
devenir entre­pre­neurs de leurs pro­pres pro­jets. Avoir des idées n’est plus
suff­isant, il con­vient de les met­tre en oeu­vre et de les tester à l’épreuve
de la société et des marchés. Les écoles de design sont appelées à devenir
des cen­tres d’incubation de nou­veaux pro­jets pour un entre­pre­neuri­at plus
respon­s­able et plus durable.

admirable_design_mooc.jpgUN ENSEIGNEMENT GÉNÉRALISÉ DU DESIGN
Il faut aus­si partager l’esprit « design et inno­va­tion ». La trans­ver­sal­ité avec les
autres étab­lisse­ments d’enseignement supérieur est au cen­tre des prob­lé­ma­tiques
de développe­ment des écoles de design, qui mul­ti­plient les parte­nar­i­ats
académiques pour favoris­er la mutu­al­i­sa­tion des con­nais­sances et
des pra­tiques. Ces démarch­es de tra­vail créatif en com­mun favorisent par
ailleurs les réflex­ions voire la réin­ven­tion de l’enseignement : Mooc, classe
inver­sée, péd­a­gogie par pro­jet, pluridis­ci­pli­nar­ité, créa­tiv­ité, réha­bil­i­ta­tion
du tra­vail de la main, autant de thé­ma­tiques aux­quelles le design con­tribue
par une approche inno­vante. La respon­s­abil­ité des écoles de design est
aus­si engagée dans la pro­mo­tion de la créa­tion et de l’innovation au sein
de l’Éducation Nationale, des class­es pri­maires et sec­ondaires.

AUX ACTES !
Le monde change et les design­ers s’engagent à y apporter du sens. Les
écoles sont con­scientes de leur respon­s­abil­ité de for­mer les man­agers de
demain dans un envi­ron­nement social et économique assis sur des par­a­digmes
qui évolu­ent. Le design est un levi­er de développe­ment incon­tourn­able
pour des entre­pris­es et des sociétés en pleine muta­tion, et qui ont
besoin d’innovation et de pro­jec­tion. Les écoles de design por­tent la dou­ble
promesse de for­mer des pro­fes­sion­nels de la société de demain et des
mem­bres respon­s­ables d’une human­ité qu’il con­vient de préserv­er, sinon
de sauver. Enfin, les écoles de design français­es por­tent aus­si la respon­s­abil­ité
de dif­fuser la cul­ture, l’esprit et le génie français en Europe et dans le
monde, comme à chaque grand bas­cule­ment de l’histoire. Au tra­vers d’un
« Design by France » affir­mé, nos écoles visent à la fois la sin­gu­lar­ité et
l’universel, parce que l’éclosion des tal­ents indi­vidu­els devient la con­di­tion