Packaging : Cuba si !

Ouver­ture éco­no­mique et migra­toire, visite du pré­sident Oba­ma, concert des Rol­ling Stones et pré­sen­ta­tion de la nou­velle col­lec­tion de Cha­nel. Cuba est en mou­ve­ment ! C’est dans ce contexte qu’apparaît l’écrit sui­vant, qui réper­to­rie quelques solu­tions packa­ging ins­pi­rées par l’Île.Retour ligne auto­ma­tique.
Yan­nick Youn­gly desi­gner de packa­ging en Suisse s’est ren­due sur place pour nous don­ner l’é­tat des lieux…

admirable_design_-cuba-cars.jpgLe desi­gn inter­na­tio­nal s’ins­pire de Cuba ?

Ouver­ture éco­no­mique et migra­toire, visite du pré­sident Oba­ma, concert des Rol­ling Stones et pré­sen­ta­tion de la nou­velle col­lec­tion de Cha­nel. Cuba est en mou­ve­ment ! C’est dans ce contexte qu’ap­pa­raît l’é­crit sui­vant, qui réper­to­rie quelques solu­tions packa­ging ins­pi­rées par l’Île.
Cuba séduit, au point que de nom­breuses socié­tés inter­na­tio­nales ont misé sur son cha­risme comme atout de séduc­tion. Voi­ci quelques exemples d’en­tre­prises qui ont char­mé leurs consom­ma­teurs avec la pro­messe du carac­tère cubain de leurs pro­duits. Le concept « Cuba » a été décli­né avec des approches dif­fé­rentes dans diverses régions du monde.
Il convient de pré­ci­ser que ce « desi­gn cubain » ne cor­res­pond pas tou­jours à l’i­mage que les cubains ont d’eux-mêmes : d’une part il répond plu­tôt à l’i­mage que les clients étran­gers ‑public cible- ont des gens du pays, et d’une autre il fait preuve de pru­dence, au risque d’ob­te­nir des solu­tions « plates » qui pour­raient aus­si être asso­ciées à d’autres cultures lati­no-amé­ri­caines. Le défi ? Obte­nir une image sin­cère et res­pec­tueuse… et évi­ter les cli­chés !
admirable_design_cuba-2.jpg
Nes­pres­so : Cuba en exclu­si­vi­té

Avec la ligne « Cubanía », Nes­pres­so signale que, même si elle s’ins­pire du style de vie cubain, le café qui la com­pose n’a pas été culti­vé à Cuba. Cette série limi­tée a été lan­cée avec une cam­pagne assez pit­to­resque.

admirable_design_cuba1.jpg
Audace et sub­ti­li­té

Le répu­té cho­co­la­tier suisse Sprün­gli a lan­cé en 2015 son assor­ti­ment « Cuba, autén­ti­ca colec­ción ». Avec le slo­gan « Révo­lu­tion­naire, ce cacao » la marque fait réfé­rence à l’o­ri­gine cubain de la matière pri­maire.

admirable_design_cuba2.jpg
La révo­lu­tion de Parle Agro

Pour Parle Agro ‑com­pa­gnie indienne de la branche de l’a­li­men­ta­tion- sa réin­tro­duc­tion dans la caté­go­rie des bois­sons gazéi­fiées a signi­fié une vraie « révo­lu­tion ». Et pour l’a­gence Crea­ti­ve­land Asia, char­gée du desi­gn, le mot qui réunis­sait l’au­dace de cette entrée dans un uni­vers domi­né par des géants était « Cuba ».

admirable_design_cuba3.jpg

Alma de Cuba (âme de Cuba), socié­té avec siège au Royaume Uni, com­mer­cia­lise du café cubain en Europe. « Nous avons trou­vé le nom Alma de Cuba et décli­né l’es­prit de l’art popu­laire cubain afin de créer un desi­gn évo­ca­teur qui, nous espé­rons, aura autant d’âme que le café lui-même », expli­quait en 2013 Phi­lip Oppen­heim, direc­teur de l’en­tre­prise.
admirable_design_cuba4.jpg
Cuba dans l’âme
Cuba­na libre

La socié­té lq2 bou­tique s’est char­gée du desi­gn packa­ging des bois­sons Cuba­na libre. Ils exposent sur leur site inter­net que « cette bois­son a une touche cubaine et sa créa­tion a été ins­pi­rée par de fortes icônes de la culture cubaine : la voi­ture amé­ri­caine, l’é­toile du dra­peau cubain et le cigare Haba­no ».
admirable_design_cuba5.jpg
Hava­na Club

Hava­na Club, marque cubaine qui a déci­dé d’a­dap­ter son image au sec­teur inter­na­tio­nal du luxe, est un cas spé­cial de la décli­nai­son du concept « Cuba ».
Deux exemples sont le desi­gn des col­lec­tions Añe­jo 15 años, Selec­ción de Maes­tros y Unión ‑pour les­quels l’a­gence lon­do­nienne Nude Brand Crea­tion s’est ins­pi­rée des styles archi­tec­to­niques pré­sents à Cuba- et l’as­so­cia­tion du rhum Espe­cial et le cock­tail cubain Cuba Libre, pour laquelle l’a­gence pari­sienne yvy­dy a créé le kit Cuba Libre.

Un desi­gn « cubain »

L’ex­pres­sion d’une culture va au-delà de la jux­ta­po­si­tion de ses sym­boles, donc cap­ter son essence n’est pas une tâche aisée. Les exemples expo­sés ci-des­sus illus­trent dif­fé­rentes manières de reflé­ter la culture cubaine (ico­nique, abs­traite, nar­ra­tive, sen­so­rielle, émo­tive, humo­ris­tique) afin de pro­duire un desi­gn « cubain » ou du moins un desi­gn qui soit ain­si iden­ti­fié par les consom­ma­teurs étran­gers.