Les tendances servent-elles au design ?

Grande ques­tion ! Admi­rable Desi­gn a deman­dé au ten­dan­ceur (quel vilain mot !) Thi­baud Dubayle — agence Feria Style et Desi­gn — de nous éclai­rer sur le sujet. Depuis le temps qu’on parle des ten­dances il est peut être temps de se poser la ques­tion : com­ment les uti­li­ser quand on est desi­gner ? Voi­ci sa réponse… éclai­rée par des cas concrets !

Les ten­dances comme point de départ…
Pour les nou­veaux packa­gings de Soja­sun, le lea­der fran­çais de l’alimentation 100 % végé­tale à base de soja, l’i­dée a été de par­tir sur un registre non pas « régime » mais plus gour­mand voire joyeux. C’est une façon de mettre en valeur les bien­faits du soja sans exclure le plai­sir. Hor­tense Sicar­don, Direc­trice asso­ciée de Feria Style&Design ajoute avoir pris des dis­tances avec l’univers « san­té » auquel l’alimentation végé­tale reste sou­vent asso­ciée. Il s’a­gis­sait de consi­dé­rer Soja­sun comme une marque récon­ci­liant le mieux man­ger et l’impact éco­lo­gique. Les consom­ma­teurs aujourd’­hui sont prêts à com­prendre cela.

… Ou s’ap­puyer sur une légende ? »
Pour la marque Qui­no­la Mother­grain les desi­gners sont par­tis d’une légende autour du qui­noa : un cadeau du ciel appor­té aux Incas par une déesse nour­ri­cière. De là à ce qu’elle incarne la marque il n’y avait qu’un pas à faire… et qui fut fait elle se décline sur le logo devant le des­sin d’un pay­sage péru­vien ain­si qu’au dos du pack les bras char­gés d’aliments. Les légendes ont du bon par­fois !

… Ou piquer une ten­dance venue d’Es­pagne ?
Oui mais à la fran­çaise tout de même !
Car pour la nou­velle venue sur le mar­ché de l’apéritif Hap­py Yours, c’est la ten­dance « tapas » qui a dic­té l’orientation gra­phique et le par­ti-pris de la marque. Cock­tails de fin de jour­née, moments de par­tage et de plai­sir entre amis, qui se sub­sti­tuent sou­vent aux dîners. De là la carte grif­fon­née à la craie sur l’ardoise du bis­trot du quar­tier pour le côté fran­çais.
admirable_design_happy-hours.jpg
Tra­vailler autre­ment ?
Pour l’a­gence, a nou­velle géné­ra­tion de consom­ma­teurs, nou­velles méthodes de tra­vail pour que le desi­gn ne se perde pas dans les stan­dards de la confor­mi­té. Alors bureau de style ou agence de desi­gn ? Les desi­gners ont tou­jours fait le pont entre les deux sou­vent par ins­tinct de l’é­coute et de l’ob­ser­va­tion. Mais on peut dépas­ser cela en en fai­sant une méthode. Ain­si l’a­gence Feria dégage ain­si tous les six mois les ten­dances fortes qu’elle uti­lise tout de suite avec ses desi­gners. Rele­vons pour 2016 de la terre qui devient le centre de tout, et non plus l’homme uni­que­ment en tant qu’individu. Ou le « sau­vage » qui est mar­quée par un retour à la volon­té de tra­vailler avec des matières très peu trans­for­mées. Sans oublier la mode « tapas » pour une consom­ma­tion à tous moments à la fois agréable et spon­ta­née. Le but étant de don­ner aux marques un temps d’avance…