Quasar Khanh, designer visionnaire

Le mobili­er en plas­tique trans­par­ent gon­flable, la voiture cube, des engins improb­a­bles qui roulent, volent, plon­gent… c’est lui. Quasar Khanh. Voyez ce qu’en dit Philippe Star­ck et vous com­pren­drez qu’il est indis­pens­able de se pro­cur­er ce beau livre.

“SI J’AI EU UN MAÎTRE C’EST LUI” assure Philippe Star­ck. Le fameux design­er pré­face ain­si Quasar Khanh, design­er révo­lu­tion­naire, de Fab­rice Pelti­er paru ce mois-ci aux édi­tions Albin Michel : “Nguyen Manh Khanh dit Quasar est, comme son nom l’indique, d’ailleurs. D’un ailleurs trans­ver­sal, d’un ailleurs mag­ique, celui des grands vision­naires. Les vrais, les Vin­ci, n’ont pas de temps, ils sont tou­jours. Quasar est la pre­mière per­son­ne, et peut-être la dernière, que j’ai ren­con­trée dans ce domaine de créa­tion dit du design. Il était plus haut, moi j’étais très jeune. J’étais ébahi, fasciné. Si j’ai eu un maître, c’est lui. Il y avait pire. Il n’avait pas d’idées, il avait des ful­gu­rances. J’étais souf­flé. Il a con­tin­ué en stratosphère, j’ai per­pé­tué du quo­ti­di­en. Mais quand même, mer­ci.”

Quant à Jacques Séguéla jamais en retard d’une belle for­mule, il déclare : “Notre généra­tion imag­i­nait réin­ven­ter le monde, et notre maître à tous était Quasar Khanh.” Regardez quelques-unes de ses réal­i­sa­tions. Tou­jours éton­nantes, non ?

Quasar Khanh fait par­tie du cer­cle très restreint des design­ers qui ont mar­qué de leur empreinte créa­tive le XXe siè­cle. Sa réal­i­sa­tion la plus emblé­ma­tique est la ligne iconique de meubles gon­flable Aero­space, parue en 1968. Celle-ci incar­ne à elle seule l’esprit de renou­veau du design des années 1960 à 1970 : un souf­fle d’air frais qui se libère de toute référence his­torique et cul­turelle pour pro­pos­er un monde alter­natif, imprégné d’une grande utopie. Au-delà de son design inno­vant et tou­jours actuel, elle sym­bol­ise aus­si par­faite­ment le par­cours atyp­ique de cet ingénieur des ponts et chaussées qui n’a eu de cesse de matéri­alis­er ses inven­tions les plus folles : dans la mode, le mobili­er, les voitures, les bateaux, les villes ou encore… les soucoupes volantes.
Cet ouvrage révèle pour la pre­mière fois — à par­tir de ses archives per­son­nelles inédites et de col­lec­tions privées spé­ciale­ment pho­tographiées pour l’occasion — l’itinéraire créatif d’un vision­naire insa­tiable qui con­tin­ue d’inspirer les plus grands noms du design con­tem­po­rain. Pré­face de Philippe Star­ck, design­er. Très beau texte de Fab­rice Pelti­er, design­er, qui traite le sujet avec pré­ci­sion et sans langue de bois. De nom­breux doc­u­ments dont cer­tains rares.
Quasar Khanh, design­er révo­lu­tion­naire (Albin Michel, 240 pages, 49 euros). On peut le com­man­der à la Fnac, par exem­ple.