1946 Les chanterelles de Wirkkala

On a beau dire, mais ça aide d’é­tu­dier la sculp­ture quand on veut deve­nir desi­gner ! C’est ce que fit Tap­pio Wirk­ka­la (1915–1985, Fin­lande) et ça se voit ! Ces magni­fiques vases (et quelques autres) ins­pi­rés par la forme des cham­pi­gnons, ont été à la base de sa répu­ta­tion inter­na­tio­nale. Sa phi­lo­so­phie ? Pas com­pli­quée : s’ins­pi­rer des formes natu­relles et en magni­fier les lignes abs­traites qui les sous-tendent. Toutes la pure­té du desi­gn scan­di­nave, peut-être ? Avant de vous quit­ter, il faut vous dire qu’il a réa­li­sé des objets de mai­son en mul­ti-couches de bois peint, qu’il a tra­vaillé deux années avec Ray­mond Loewy à New York, et qu’il a gagné de nom­breux pre­miers prix. Une vie de grand desi­gner, quoi.