Article publié le 26 juin 2016 dans Fashion design AddThis Social Bookmark Button

Boucle d’oreilles et design ! ABC de la beauté (suite)

Le professeur Forestier nous entraîne article après article dans la découvertes des règles de la beauté et ce, d’une façon déroutante et ...agréable ! Un dialogue imaginaire. Après le décodages des raisons du succès de la poupée Barbie voici celui des boucles d’oreilles ? Pourquoi en porter ? Doivent-elles être symétriques ? Petites ? Grandes ?
Question de symétrie et d’harmonie apprend-on. Et si c’était ces règles étaient valables pour le design ?...
A lire.

- Bonjour Euphrosine,
- Bonjour Professeur.
- Je vois que, comme je te l’avais demandé, tu as mis des boucles d’oreilles. Ne tournes pas la tête, je les ai tout de suite vues. C’est quand on les voit toutes les deux, ensemble, que les boucles d’oreilles prennent toute leur puissance.
- Ah ! Je ris de me voir si belle en ce miroir !
- … ?
- Les pendants d’oreilles ne sont-ils pas les premiers bijoux dont se pare la Marguerite de Faust ?
- C’est exact, Euphrosine. Essayons de comprendre pourquoi Gounod a attribué aux boucles d’oreilles des vertus méphistophéliques, ou pourquoi ces boucles occupent une place particulière dans la Beauté.
- Est-ce parce qu’elles se portent aux oreilles ?
- Oui, en partie, et surtout parce que les oreilles sont de chaque côté du visage.
- Ce n’est pas vraiment une nouveauté, Professeur !
- Essaye de te rappeler comment tu as mis ces boucles.
- … ?
- Mime les gestes que tu as faits.
- J’ai mis une boucle puis l’autre.
- Exactement. Tu as mis une boucle à chaque oreille, et deux boucles identiques.
- Je comprends ce que vous voulez me faire découvrir, Professeur, deux boucles identiques de chaque côté du visage créent une symétrie, premier critère de votre Beauté … intrinsèque.

- C’est exactement cela, Euphrosine. À défaut du méphistophélique, nous sommes en pleine biophysique. Quand je regarde ton visage de face, les deux boucles sont dans ma vision latérale, qui est la première vision utilisée pour évaluer un visage. Par une sorte d’illusion d’optique, les deux boucles identiques vont rehausser la symétrie de l’ensemble du visage.
- Ma beauté étant rehaussée par mes boucles d’oreilles, il m’a prit l’envie de continuer de rehausser celle des yeux.
- Par des petits traits d’eye-liner que tu as su faire parfaitement symétriques.
- C’est la difficulté de ce maq… de cette mise en beauté : ne pas faire des virgules asymétriques.
- Ta réussite est parfaite. À ton âge, les petites perles de tes boucles d’oreilles suffisent à ta beauté. Mais quand arrive le temps des rides, les femmes choisissent des boucles plus voyantes, plus longues. Les boucles deviennent des pendants d’oreilles.
- … ?
- Le miroir de Marguerite lui renvoie le visage d’une fille de roi, mais ce même miroir cesse d’être un ami quand il renvoie l’image d’un visage ridé, il devient même maudit quand les rides deviennent asymétriques.
Voyantes, les boucles fixent le regard latéral et atténuent les asymétries. Suffisamment longues et pendantes pour onduler au moindre mouvement de la tête, les boucles gagnent en pouvoir, puisque c’est aux mouvements que la vision latérale est particulière attentive. Encore de la biophysique, Euphrosine.
- Les boucles d’oreilles s’allongent avec l’âge.
- Excellent résumé. Maintenant regarde ces photos. Vieillissante, George Sand a su adopter des longues boucles d’oreilles.
- Je vois que Rachel Welch [star du cinéma des années 1980 ndlr] a su aussi suivre vos conseils, Professeur.
- Je n’ai pas eu le privilège de connaître Rachel Welch, ni ne t’en déplaise, George Sand [star de la littérature du XIXe siècle. ndlr] !
- … !
- Ni Eudaimôn, la belle Romaine ! C’est simplement leur intuition de femme qui les a guidées, et ceci à travers les siècles,
- Mais les hommes, Professeur ! Certains portent une boucle d’oreille.
- Cette coquetterie peut être destinée à ajouter une petite touche d’asymétrie à leur beauté, nous ne reparlerons une autre fois.
- Les pirates sont souvent représentés avec une grande boucle d’oreille.
- Ou avec un bandeau noir sur un œil. Pour eux, la raison est militaire. Au combat, ces asymétries troublent la vision de l’adversaire. Pour un autre type de combat, le football, pour les tirs au but, il a été montré qu’une petite asymétrie de la position du goal ou de son maillot diminue le nombre de balles qui entrent dans les buts.
Je vois que la photo de Lady Diana t’intéresse plus que le football.
- Que Lady Di était belle et souriante !
- Quand tu as ri en mimant Marguerite, à l’égale de la Princesse, l’éclat de tes dents a été rehaussé par l’orient des perles de tes boucles.
- Les perles avantagent donc celles dont le sourire dégage les dents.
- C’est un peu aussi le principe des parures. Le pendentif identique renforce l’attraction visuelle vers les deux pendants d’oreilles.
- À bientôt professeur.
- Ne part pas si vite Euphrosine, je te propose, pour la prochaine fois, de commenter ces photographies : tu as cette publicité que Van Cleef & Arpels vient de faire paraître pour le parfum So First.
- Et une photo de Jane Fonda, même si elle n’est pas de ma génération, Professeur, je l’ai reconnue.

Lire le premier article : Poupée Barbie, l’Abc de la beauté ?
- À bientôt Euphrosine.

Autres articles

Fashion design

On oublie souvent que la mode est une des facettes du design... Rubrique des coups de cœur et des rencontres avec de nouveaux talents.

Auteur de L'article

Jean-Pierre Forestier

Trombinoscope

Hasard des personnalités

Patrick Le Quément

Longtemps une référence dans le design automobile, de Renault en particulier. Le monde entier le respecte. Avec humilité il apporte la révolution partout où il passe et a formé des centaines de jeunes professionnels.
Le Quément, créateur de créateurs… Aujourd’hui il se consacre avec le même succès au monde du bateau.

Le bêtisier du design

Abreuvoir...

Quand on traite le consommateur avec des packagings et des produits de cette nature, on regrette de ne pas être chien ou chat. Eux sont bien considérés ...