Article publié le 2 novembre 2009 dans Marques AddThis Social Bookmark Button

Box ? Question de nom de marque...

Dartybox ou Livebox voire, Freebox ?

La mode est au mot "box" dans le choix d’une marque... selon l’observation de Cyril Gaillard de Bénéfik, qui en a compté pas moins de 1920 comportant cette syllabe magique !

Tous à vos boîtes !

Explication...

1920

1920 n’est pas une date mais le nombre de dépôt de marques, qui en France, contiennent le mot BOX. Comme dans la haute couture il y a des modes de noms et des idées qui se déclinent à l’infini. Époque oblige l’infini tient dans un dé à coudre ou plutôt dans une boite. L’avantage avec une boite c’est qu’on peut tout y mettre, des abonnements de téléphonies mobiles ou Internet, Livebox, Dartybox, Bbox ; des pâtes avec la Pastabox, des produits Halal avec la Halal Box et même des surprises avec la Surprise Box.

Les noms courts ont depuis longtemps le vent en poupe non sans poser quelques problèmes d’ordre juridique, puisque plus un nom est court plus il risque de ressembler à un autre et donc d’entraîner un risque de confusion. Parfois à force d’être utilisés ils deviennent des noms génériques que l’on décline sans limite. C’est le cas aujourd’hui de Box & Co, zut, encore une marque.

Au quotidien on parlait déjà de boites de nuit, de travailler pour une boite pour finir définitivement dans une autre beaucoup moins sympathique. En plus d’être fourre tout, l’autre avantage d’une boite est d’être multiforme. Une boite ou une Box peut être grande, petite, ronde ou carré, indéniable avantage pour pouvoir décliner le packaging d’une offre qui porte ce nom sans jamais le remettre en cause. Il y a des boites à outils, des boites aux lettres et des boites à bijoux. Alors les boites fleurissent ici et là, solution simple des enchanteurs marketing jusqu’à l’overdose.

Car à force d’utiliser le même mot, on a juste envie de le mettre KO sur un ring...de boxe, décidément on en sort pas.

Autres articles

Marques

La rubrique du design de marque, de l’identité visuelle, des logotypes. Avec les réflexions sur le vaste sujet du territoire de marque...

Auteur de L'article

Cyril Gaillard

Trombinoscope

Hasard des personnalités

Lars of the world

Lars Wallentin... Designer, il promène son bâton de pèlerin partout pour le compte de Nestlé. L’homme qui connaît le mieux tous les packagings du monde. Ses conférences brillantissimes sur le design font du bien à notre métier. Comédien, va !

Le bêtisier du design

Signalétique sur le mur des chambres d’un hôtel de Tokyo

"Vous êtes priés de profiter (take avantage) de la femme de chambre."