Article publié le 29 octobre 2007 dans Marques AddThis Social Bookmark Button

Cancer et design...

Le design au service du cancer du sein. Délicat sujet que traite avec clarté une petite marque, Oémée, destinée aux femmes opérées. Un public de dizaines de milliers de cas en France. Olivier Tavignot, fondateur du cabinet Question de Sens et conseil de dirigeants d’entreprises, présente pour les lecteurs d’Admirable Design, ce cas jamais traité : le design et le cancer...
Chers amis, vous êtes bien sur "le site de tous les designs" !


Nouvelle preuve que le design investit bel et bien tous les domaines, la maison de lingerie Oémée a lancé une nouvelle marque entièrement dédiée aux femmes opérées du sein. Par cette initiative qui réintroduit de la légèreté dans le quotidien de femmes blessées, Oémée est confrontée à un défi de taille : créer une lingerie aux contours à la fois rassurants et séduisants.
Tel a été le challenge de la fondatrice, Bérengère Bachellerie.

Un nom de réconfort...
« Ma volonté de créer un univers ultra-feminin, sans tabou, dédié aux femmes touchées par une opération au sein, a commencé par le choix du nom et de son logo.

Rempli de rondeurs et de douceur, Oémée évoque une femme, forte et fragile, vivante et cicatrisée suite à de lourds traitements. Elle est à la fois toutes celles que j’ai rencontrées et unique comme chacune ». Associé à Paris, le design du logo fait référence au savoir-faire corsetier de la France », voilà le point de départ de la réflexion de Bérengère.

De la sensualité après le traumatisme
Afin de permettre à toutes celles, dont la poitrine est sensibilisée, de goûter de nouveau aux plaisirs des vêtements intimes, et de revendiquer ainsi leur féminité, Oémée devait concevoir des parures élégantes et tendances, mettant délicatement en valeur les courbes des anciennes malades...

Le fashion design après le design graphique...
Comment les contraintes techniques, voir orthopédiques, se font oublier....et laissent la place au plaisir de la séduction ? Là intervient le fashion design...

Le travail minutieux de la dentelle et des motifs sur les hauts de bonnets dessine un effet décolleté. Les formes emboitantes, nécessaires pour glisser une prothèse ou un coussinet, s’éclipsent.
Les bonnets doublés de viscose de bambou, évitent les frottements des coutures sur les cicatrices, protégeant ainsi la poitrine. Cette matière ultra-douce enveloppe les seins de douceur pour le plaisir des sens.
Loin des sous-vêtements orthopédiques, le style Oémée s’affirme dans les jeux de transparence suggérée, les imprimés, les dentelles romantiques et les couleurs gaies.

Les effets qu’une femme opérée du sein ne peut plus obtenir avec la lingerie classique, Oémée les recrée, faisant oublier l’univers immaculé et anesthésiant de l’hôpital.

C’est avec cette même démarche qu’Oémée crée son site www.oemee.com . Vitrine de la marque et de ses valeurs, c’est avant tout une boutique en ligne chaleureuse et accueillante comme aime à le définir Bérengère Bachellerie, qui a fait appel à une agence de communication pour créer un design personnalisé.

Par ce vêtement symboliquement fort, le design de ses créations, Oémée veut redonner le sourire aà celles qui ont souffert.
Il y a une vie de séduction après le cancer...

En savoir un peu plus...

Autres articles

Marques

La rubrique du design de marque, de l’identité visuelle, des logotypes. Avec les réflexions sur le vaste sujet du territoire de marque...

Auteur de L'article

Olivier Tavignot

Trombinoscope

Hasard des personnalités

Lars of the world

Lars Wallentin... Designer, il promène son bâton de pèlerin partout pour le compte de Nestlé. L’homme qui connaît le mieux tous les packagings du monde. Ses conférences brillantissimes sur le design font du bien à notre métier. Comédien, va !

Le bêtisier du design

Signalétique sur le mur des chambres d’un hôtel de Tokyo

"Vous êtes priés de profiter (take avantage) de la femme de chambre."