Article publié le 6 octobre 2008 dans Marques AddThis Social Bookmark Button

Le bio bobo...

Rappelez-vous les premiers produits "bio" : plus le packaging était rustique, mal foutu et moche, plus ils étaient authentiques. Aujourd’hui on en est plus là ! A titre d’exemple Lolita Lempicka s’y met !

Le bio bobo ? Nicolas Chomette en fidèle d’Admirable Design, nous donne son écho...

JPEG - 43.8 ko
Lolita Lempicka dessine une gamme
...pour Bonneterre !

Bio Glamour

Après une gamme de téléphones coproduite avec Samsung et la customisation d’une Micra en partenariat avec Nissan, la créatrice Lolita Lempicka franchit un pas supplémentaire en proposant, dès octobre prochain, une gamme de thés, de chocolats et de biscuits. Les experts du marketing n’en seront qu’à peine surpris tant il est vrai que les marques tentent toutes aujourd’hui d’offrir à leurs consommateurs des univers où leur savoir-faire n’occupe finalement pas une place si centrale. L’important pour elles étant de se montrer actives et innovantes, donc « modernes ».

Ce sont plutôt les consommateurs qui risquent d’être un peu déroutés...mais, après tout, n’est-ce pas ce qu’ils réclament ? Et ce d’autant plus que Lolita Lempicka ne se contente d’apposer son nom sur une jolie boîte dont elle aurait assuré la couleur et le « design », elle fait aussi preuve de sa conscience environnementale en ne proposant que des « gourmandises » bio en partenariat avec la marque leader Bonneterre. Des produits bios et glamours, voilà qui est tout à coup plus intéressant et vient (opportunément) renouveler un genre où authenticité rime habituellement avec austérité.

Aujourd’hui anecdotique et un peu élitiste, l’initiative de Lolita Lempicka n’ouvre-t-elle pas une voie d’expression nouvelle aux produits bios ?

Autres articles

Marques

La rubrique du design de marque, de l’identité visuelle, des logotypes. Avec les réflexions sur le vaste sujet du territoire de marque...

Auteur de L'article

Nicolas Chomette-Bender

Trombinoscope

Hasard des personnalités

Gae Aulenti

Parce que les grandes dames du design ne sont pas si nombreuses. En France sa célébrité s’est établie avec le Musée d’Orsay. Mais ce serait oublier Fiat, Knoll, Olivetti et les autres... Décédée en 2012.

Le bêtisier du design

Tiger’s smile

L’omniprésence d’un logo peut mener au pire. Les designers, eux, le savent depuis longtemps...