Article publié le 7 novembre 2011 dans Packaging AddThis Social Bookmark Button

Les 10 commandements du design pack # 6 : montrer son dos !

Lars Wallentin, maître es-packaging reconnu, délivre aux amis d’Admirable Design les dix commandements d’un design de pack performant donc réussi.

Un vrai trésor basé sur son expérience mondiale unique.

Profitez de ce cadeau. Aujourd’hui c’est le sixième commandement qui concerne l’aspect le plus négligé du pack design : son verso.

_

6. TU RENDRAS LE LE DOS DE L’EMBALLAGE INTÉRESSANT

Si l’avant d’un emballage a pour rôle d’inciter le consommateur à acheter, soit par le biais d’une marque réputée, d’une illustration appétissante, d’une promotion ou d’un avantage produit particulier, l’arrière et les côtés d’un emballage doivent donner envie au consommateur de racheter le produit – c’est-à-dire de renforcer le lien entre le consommateur et la marque / le producteur.

Dans ce cas, on peut se demander pourquoi l’arrière de nombreux emballages est à ce point inintéressant que le consommateur ne le regarde même pas ?

Il y a cinq raisons principales à cela :

1. Le responsable n’est pas convaincu de l’importance du dos d’un emballage.

2. Le responsable ne comprend pas que le design peut rendre les choses attrayantes, claires, simples et intéressantes.

3. Le responsable n’a pas le sens de la hiérarchie, c’est-à-dire qu’il ne connaît pas ce qui est plus ou moins important pour le consommateur.

4. Le responsable a choisi une agence de design qui connaît peu ou pas la
communication.

5. Le responsable s’en moque !


création Paris-Heure-Locale

Il n’est pas difficile de concevoir correctement l’arrière d’un emballage (Service
Panel) si le designer envisage cette tâche à la manière du rédacteur d’un journal quotidien ou hebdomadaire qui s’adresse à ses lecteurs avec des mots, des images et une mise en page qui incitent à la lecture.

C’est malheureusement rarement le cas aujourd’hui étant donné que le responsable essaie, avant tout, de plaire aux conseillers juridiques, au patron, aux lignes directrices, aux règles ou aux meilleures pratiques ! Au lieu de faire appel à son bon sens.

En outre, il y a un malentendu sur ce qui doit être affiché, peut être affiché, devrait être affiché, pourrait être affiché, etc...

Voici 3 règles fondamentales à suivre lors de la conception du dos d’un emballage :

l. Indiquer comment profiter au mieux du produit, notamment en indiquant comment
le préparer et le consommer.

2. Comment contacter l’entreprise pour plus de renseignements (recettes, astuces, etc.) ou faire des commentaires, c’est-à-dire en mentionnant un site Internet, un numéro de téléphone, une adresse e-mail et une adresse postale.

3. Donner des conseils nutritionnels, c’est-à-dire des données simples et compréhensibles sur le produit en question.

Ce n’est que lorsque ces trois critères sont respectés qu’il faut se pencher sur l’aspect légal du texte comme la liste des ingrédients, le poids net, le code-barres, la date, etc.

Le site de Lars

Autres articles

Auteur de L'article

Lars Wallentin

Trombinoscope

Hasard des personnalités

Alexey Brodovitch (Russe, 1898-1971)

Pendant 24 ans responsable de la conception du magazine Harpers’ Bazaar, il s’installe à Paris (mises en pages de Cahiers d’Art et du Magazine des Arts), puis aux USA.
"La maladie de notre époque est l’ennui. L’arme est l’invention, la surprise…"

Le bêtisier du design

Dans une buanderie de Rome

"Mesdames, laissez vos vêtements ici et passez l’après-midi à avoir du bon temps."