Article publié le 6 février 2012 dans Packaging AddThis Social Bookmark Button

Les 10 commandements du design pack # 9 : et le suremballage ?

Lars Wallentin, maître es-packaging reconnu, délivre aux amis d’Admirable Design les dix commandements d’un design de pack performant donc réussi.

Un vrai trésor basé sur son expérience mondiale unique.

Profitez de ce cadeau. Aujourd’hui c’est le neuvième commandement où il est dit de ne pas oublier le suremballage excellent support médiatique !

_

9. TU UTILISERAS LE SUREMBALLAGE COMME SUPPORT PUBLICITAIRE

Quel est votre plus gros emballage ? L’emballage du produit ? Certainement pas.

C’est généralement le suremballage que l’on peut utiliser tel que ou utiliser pour communiquer.

Vous avez ainsi 6 côtés à disposition (dont 4 au moins sont visibles) qui sont relativement grands et qu’imprimez-vous dessus ?

Le nombre d’articles ? Oui, si cette information est importante pour manipuler correctement le produit.

Le nom de l’entreprise en toutes lettres ? Oui, mais un logo ne serait-il pas plus pertinent ?
Et le nom de l’entreprise en toutes lettres est-il nécessaire si vous possédez un superbe logo ? Bien sûr que non !

L’emballage pour le transport du produit ne reste pas dans les entrepôts. Il est souvent « en déplacement ».

Comme vous devez imprimer sur l’emballage de transport le numéro d’article, le code-barres, etc., cela ne coûte pas plus cher de faire imprimer en plus un message publicitaire.

Cela offre un impact visuel sans frais supplémentaire !

Le site de Lars

Autres articles

Auteur de L'article

Lars Wallentin

Trombinoscope

Hasard des personnalités

Karim Rashid

Parce que la longue histoire de son Égypte natale ne l’a pas empêché de devenir un des plus brillants designers de mobilier contemporain. Jeux de matières, de transparences et de couleurs. Une fête !

Le bêtisier du design

Ça n’en est pas !

Un beau packaging français qui présente une purée de marrons. Appétissant ? À vous de juger...