Article publié le 24 octobre 2005 dans Packaging AddThis Social Bookmark Button

Les packagings français ? Les meilleurs !

C’est Lars Wallentin, le plus grand expert au monde en la matière, qui le dit. Dans la mesure où il est Suédois et qu’il parcourt la planète pour les grandes sociétés (dont Nestlé), on ne peut pas le taxer de chauvinisme.
Pour Admirable Design, il s’explique sur les raisons de ce jugement.

Ah, les packagings français de l’alimentation !

Si le Japon est le marché le plus sophistiqué quand il s’agit de technologie, c’est probablement la France qui offre les solutions de design les plus intéressante en matière de concept et de créativité.
Le mot « probablement » se justifie parce qu’il faut tenir compte du Canada (Loblaw), et de la Grande Bretagne (Tasco, Asda/Sainsbury) qui peuvent prétendrent être des marchés hautement innovants. D’autres prétendants peuvent être les marchés brésiliens, australiens et américains.

Les familles de produits où les Français sont particulièrement intéressants sont dans :
Les produits frais, la viande et le poisson,
les eaux minérales,
les biscuits et céréales,
les glaces.

Grâce à l’intense concurrence que se font les géants comme Danone, Nestlé ou Unilever d’un côté et les distributeurs comme Casino, Auchan, Carrefour et Monoprix de l’autre, les consommateurs découvrent sans cesse, des packagings innovants sur les linéaires des supermarchés.
Le marché français, comme en Grande Bretagne et aux Usa, est suffisamment important pour autoriser de grandes agences de design telles P’Référence, CB’a ou Dragon Rouge.
La catégorie la plus intéressante est sans aucun doute celle des produits frais grâce à la position de leader de Danone qui agit comme un stimulateur créatif. Leurs designs sont copiés par les distributeurs, mais une copie peut être soit un me-too, soit une copie améliorée. C ‘est souvent cette dernière solution que l’on peut voir.

Mon packaging préféré est sans aucun doute celui du Danone Nature. Quoique le produit est vendu dans un pot en plastique, l’illustration montre un pot en verre de perception plus fraîche que le plastique ! Ce ne serait probablement pas autorisé dans un marché comme celui des Usa où il y a tant d’avocats... Personnellement, je trouve qu’il est important de pouvoir présenter un produit sous son angle le plus avantageux, à condition que sa qualité le justifie.

Un autre packaging très intéressant, dans la même catégorie, est Yoplait « Renforce ». Peut-on faire mieux en tant que marque descriptive ? J’en doute. En tant que marques descriptives ou appellations, je trouve que « Pom’Potes » est une sorte d’onomatopée poétique qui joue sur les mots ; un bon exemple de la façon française de penser le design et le concept.

Une nouvelle tendance, pas uniquement française, est d’inclure un consommateur ravi sur la face principale du pack. Auchan le fait sur l’ensemble de sa ligne marque de distributeur. Ici, on peut le voir sur le Danone aux pommes avec la nouvelle identité visuelle.

Dans la même catégorie, nous trouvons La Laitière de Nestlé, avec la laitière de Vermeer. Voilà un bon exemple qui prouve que quand on choisit le bon visuel, il est possible de développer une ligne de produits dans d’autres catégories, avec succès.
Dans ce cas, Nestlé utilise cette image dans les glaces et le chocolat. Au passage, notez que Nestlé utilise différents logotypes ! Ils sont au nombre de 8 pour les différentes catégories :
- Alimentation infantile,
- eau,
- chocolat,
- glace,
- services alimentaires,
- céréales pour enfants,
- laits,
- global.

Des distributeurs ont lancé récemment des concepts intéressants, tels que :
- Gault & Milhaut
- Patrimoine Gourmand
- Bien Vivre

Avec Le Bon Paris, Herta montre la tendance qui consiste à personnaliser les formes qui deviennent de véritables marques déposées. Le Fol Epi, sans les fromages, en est un autre bon exemple.


Ces deux exemples de packagings de saumon mettent en valeurs la qualité, la fraîcheur autant que l’origine si importante quand on souhaite un produit de grande qualité.

Dans le domaine de l’ultra frais, on trouve de plus en plus de salades, de légumes préemballés. Pour être certain que votre salade sera la meilleure, pourquoi ne pas essayer Quelle Salade !, un autre exemple d’un concept attractif. Bonduelle Epinards est aussi très intéressant.

Signalons aussi deux packagings dans la catégorie des viandes préparées, qui méritent d’être remarqués : Magi Irresistibol (pour irresistible bowl !) pour sa forme et Marie d’Unilever pour son illustration extrêmement appétissante, à la manière de la plupart des distributeurs anglais.


J’ai mentionné à d’autres occasions, que l’émotion est un ingrédient important pour obtenir un pack attractif. Le cœur de Contrex est sans aucun doute un bon exemple, mais mon favori est le chat Félix de Purina qui durant l’hiver dernier a été« décoré » de neige ! N’est-ce pas particulièrement créatif ?

Vous l’avez compris, si vous souhaitez vous inspirer de nouveaux concepts de packagings, pas de doute, faites un tour dans les supermarchés français.
C’est un must !

Autres articles

Auteur de L'article

Lars Wallentin

Trombinoscope

Hasard des personnalités

Adrien Gardère

Parce qu’il est le père de la lampe Melampo, entre autres créations, un succès auquel ni lui, ni son éditeur Artemide ne s’attendaient... Aime mélanger design et muséographie.

Le bêtisier du design

Extrême logo

Le FN a utilisé lors des élections régionales 2004 en Île-de-France, l’ancien logo "fleur" de la région et le détourne pour y faire pousser la flamme du parti !