Article publié le 1er septembre 2008 dans Marques AddThis Social Bookmark Button

Packaging Marlboro = cancer ?

Federico Restrepo (Atelier Restrepo Design), ramène de Thaïlande pour Admirable Design, des paquets de cigarettes qui vous promettent, visuel à l’appui, le cancer de la bouche !

Appliquons ce principe au fast food, aux barres chocolatées, aux armes, aux alcools. Pourquoi s’en tenir aux cigarettes ?

Federico nous pose cette question et tente d’y répondre...

Voila un packaging qui fais réfléchir..

Le laid ne fait pas vendre mais au fond dans cet exemple nous
pouvons trouver matière à reconsidérer la fonction d’un emballage !

La cigarette tue.C’ est un fait.

Pour autant quel est le rôle de cet emballage ?

Informer ? Eduquer ? Dégoûter ? Faire peur ?

Il faut savoir qu’en thaïlandais ce packaging n’est qu’un parmi une série de trois avec des images aussi laides que celui-ci.
Au delà du packaging analysons ce qu’il vise...

Il faut bien avouer qu’offrir une cigarette avec un emballage pareil est assez
délicat. J en ai acheté et je dois dire que mon premier réflexe n’as pas été de ne
plus fumer ... mais de transvaser les cigarettes dans un autre étui !
Etait-ce le résultat escompté ?

Reconnaissons cependant son effet répulsif.
Est ce bien la le rôle de l’emballage ?

Imaginons que tous les dangers d’un produit soient représentés avec autant de
réalisme. Imaginons par exemple, qu’en vendant des
produits comme une bouteille de whisky on mette en photo un foie cirrhosé, un
accident de la route ou une autre scène d’horreur avec autant de réalisme...

En vendant des armes on représente des scènes de crime ou de guerre ?
On
pourrait extrapoler à tout ce qui représente un danger de salut public.
Pour autant cela ferait il diminuer les ventes ?
Ne faudrait-il pas s’attaquer à la source non au destinataire ? Bien sur ce serait plus difficile me direz vous tant les
lobbys sont puissants...

Où s’arrêter ?

Revenons à ce packaging qui soulève trois questions et trois positions possibles :

1- Arrêter de produire des cigarettes ?

2- Mieux informer et investir dans des campagnes de sensibilisation ?

3- Rendre les emballages hideux pour dégoûter ?

On peux constater que ce ne sont que les cigarettes qui sont frappées et non pas des quantités d’autres
produits qui frappent de maux l’humanité . Quid des armes ? Quid des alcools , des produits non diététiques et néfastes à la santé,
etc. ?

Imaginons un emballage de MacDonald avec des photos d’obèses ? Une bouteille de vin avec des images de morts, de femmes
battues , ou encore d’accidentés de la route ?

Est ce donc le rôle d’un packaging d’être le messager des maux potentiels d’un produit ? est ce que cette règle ne devrait pas être en toute logique étendue ?

Le moins que l’on puisse dire est que cet emballage fait réfléchir... Pour ma part je trouve hypocrite et peu logique cette
démarche... qui consiste à culpabiliser sans informer, à rendre l’acheteur responsable de ce qu’on lui fait consommer !!

Autres articles

Marques

La rubrique du design de marque, de l’identité visuelle, des logotypes. Avec les réflexions sur le vaste sujet du territoire de marque...

Auteur de L'article

Federico Restrepo

Trombinoscope

Hasard des personnalités

Lars of the world

Lars Wallentin... Designer, il promène son bâton de pèlerin partout pour le compte de Nestlé. L’homme qui connaît le mieux tous les packagings du monde. Ses conférences brillantissimes sur le design font du bien à notre métier. Comédien, va !

Le bêtisier du design

Signalétique sur le mur des chambres d’un hôtel de Tokyo

"Vous êtes priés de profiter (take avantage) de la femme de chambre."