Article publié le 27 septembre 2010 dans Packaging AddThis Social Bookmark Button

Packs with a view…

Il existe des moyens simples pour rendre les emballages plus attractifs.
Jean Jacques-Evrard, fondateur des Pentawards et fidèle rédacteur d’Admirabledesign, ouvre pour nous des "windows"bien créatives…

Une façon imagée de parler des packagings à fenêtres…

Packs with a view…

La majorité des emballages s’évertuent à cacher le produit qu’ils contiennent. Certains les montrent par des découpes aux formes anonymes, sans particularités.

Mais des créatifs ont compris que les fenêtres aux contours étudiés donnent à leurs emballages beaucoup plus de personnalité et permettent au consommateur de se faire une idée plus précise et surtout plus émotionnelle du produit qu’ils vont acheter puis consommer.

Une découpe bien pensée fait partie du branding, comme la couleur ou la forme de l’emballage. On peut dire ici que le vide peut être plein de sens.

De plus, les fenêtres n’alourdissent pas les budgets de production car pour les emballages en carton il faut de toute façon découper les feuilles après l’impression pour façonner les boîtes. De même pour les emballages flexibles, la fenêtre se crée en n’imprimant rien à cet endroit.

Les découpes :

Ces tomates semblent juste cueillies le matin au jardin (USA). Back to Nature : une fenêtre en forme de feuille pour exprimer l’origine naturelle de ces céréales (Canada). 15 différents design pour ces sacs qui sont décorés d’animaux du monde.

Au principe de « urban jungle » ces sacs sont emballés dans des valisettes en carton qui permettent de bien voir le design tout en le protégeant (Autriche).

Les étiquettes :

Les étiquettes sur supports autocollants étant découpées à la pièce en rotative, il est maintenant possible de faire des découpes internes. Il est même possible de coller plusieurs étiquettes autocollantes en repérage comme c’est le cas pour Fire Road, un vin issus de vignobles ayant échappé aux grands feux dont ont été victimes les Australiens en 2006.

Les sachets en plastique :

Rien de plus simple que de laisser le plastique transparent. La fenêtre qui s’y dessine ne coûte pas un centime et le résultat est garantit. Comme ces bonbons (Belgique) ces pains (Canada) ce riz (Japon).

Le sleeve :

Le sleeve est une technique formidable car elle permet de couvrir complètement un contenant à la forme compliquée, jusqu’alors impossible à décorer.

Sur cette bouteille de bière (Belgique), une zone restée non imprimée laisse voir ce qu’il vous reste à boire.

Nul besoin de devoir lire le coréen pour comprendre ce produit. Cette création exemplaire à reçu un Platinum Pentawards en 2007 et représente parfaitement ce qu’une bonne utilisation d’une fenêtre peut faire pour valoriser un emballage. Un exemple à suivre…

Cette bouteille de vodka, offerte à ses clients par l’agence newyorkaise Wallace Church va encore plus loin dans l’utilisation de la fenêtre. Car elle apporte le mouvement par l’utilisation du principe du zootrope (http://fr.wikipedia.org/wiki/Zootrope) Il suffit de faire tourner la bouteille sur elle-même et de regarder par les fentes… quel cinéma !!!

Autres articles

Packaging

Le cœur du design graphique. Le packaging a ses pays de prédilection, ses maîtres, ses règles et même son histoire.

Auteur de L'article

Jean-Jacques Evrard

Trombinoscope

Hasard des personnalités

Karim Rashid

Parce que la longue histoire de son Égypte natale ne l’a pas empêché de devenir un des plus brillants designers de mobilier contemporain. Jeux de matières, de transparences et de couleurs. Une fête !

Le bêtisier du design

Ça n’en est pas !

Un beau packaging français qui présente une purée de marrons. Appétissant ? À vous de juger...