Article publié le 18 avril 2005 dans Marques AddThis Social Bookmark Button

Paris Venise + Interbrand !

Parisvenise Design est une agence aimée de la profession... Des fondateurs qui honorent le métier par leur professionnalisme, leur éthique (Francesco Moretti le créatif et Stéphane Ricoud le stratège) depuis 1991, et une équipe qui essaie à tous prix de maintenir une certaine idée du design avec ce que cela comporte de réflexion et de vision créative, expliquent que l’on s’intéresse à cette agence.
Peut-on dire pour autant, que tout est rose et bleu pour cette agence,que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ? Pas vraiment.

Après quelques années de progression régulière, l’agence s’est affiliée au groupe de communication DDB, avant de devoir faire face à... un incendie de ses locaux qui a obligé à un déménagement improvisé, suivi une grave crise économique... _ Aujourd’hui, pour affirmer un redressement elle signe un accord de fusion avec Interbrand Paris...

Interbrand-Parisvenise

Ce sera l’appellation du nouvel ensemble à partir du 11 avril officieusement et à partir d’aujourd’hui publiquement.
La question est donc pourquoi un tel rapprochement, même si les raisons économiques sont évidentes ? La complémentarité des services ?
Parisvenise Design nous a habitué à des approches très personnalisées du métier, où le couple fondateur jouait les premiers rôles.
Dans la future organisation, ce premier rôle sera tenu par le président actuel d’Interbrand, Jean-Baptiste Danet. Un board autour de lui comportera, entre autres, les deux leaders de Parisvenise ainsi que David Jobin d’Interbrand. Bon...
Sur le plan du capital, on assiste à un échange de prise de participations : DDB France dans le capital d’Interbrand France, et es associés de Parisvenise Design devenant actionnaires du nouvel ensemble.

Ce n’était un secret pour personne que Parisvenise avait connu un mauvais exercicce 2004, avec des licenciements à la clé. Le business du design est ainsi fait de hauts et de bas. A dire vrai, personne ne s’en réjouissait, tant la montée en puissance de l’agence faisait des admirateurs, plus que des envieux. Phénomène rare, convenons-en !

En bonne intelligence avec le groupe DDB, Ricoud et Moretti ont cherché les solutions pour créer un nouvel élan. Aujourd’hui, nous le connaissons. Faut dire, pour que tout soit clair, qu’Interbrand leader mondial d’identités de marques, est filiale du groupe Ommicom qui possède par ailleurs, une filliale du nom de DDB ! C’est donc un arrangement en famille ; ce ne sont pas toujours les plus mauvaises solutions.

Si l’on ajoute les 30 collaborateurs de Parisvenise Design aux 70 d’Interbrand, la nouvelle agence, devrait se positionner troisième sur le marché, soit :
#1 = Dragon Rouge
#2 = CB’a
#3 = Interbrand-Parisvenise
#4= Team Créatif
Suivent le d/g, Landor et Carré Noir.
Les deux équipes seront regroupées dans quelques semaines, dans les locaux d’Interbrand, dans le 5ème arrondissement de Paris.

Quant aux intérêts stratégiques d’un tel regroupement, nous vous épargnerons ici les déclarations d’usage des responsables... vous les trouverez ailleurs !
Ce qui est important dans cette affaire, c’est bien la confirmation que le marché du design bouge encore en France. Les grandes agences indépendantes ne sont plus légion dans le top ten.
Dragon Rouge, Saguez, Hotshop... poursuivent leurs propres chemins... du moins, à l’heure où s’écrit cet article !

Autres articles

Marques

La rubrique du design de marque, de l’identité visuelle, des logotypes. Avec les réflexions sur le vaste sujet du territoire de marque...

Auteur de L'article

Gérard Caron

Trombinoscope

Hasard des personnalités

Gae Aulenti

Parce que les grandes dames du design ne sont pas si nombreuses. En France sa célébrité s’est établie avec le Musée d’Orsay. Mais ce serait oublier Fiat, Knoll, Olivetti et les autres... Décédée en 2012.

Le bêtisier du design

Tiger’s smile

L’omniprésence d’un logo peut mener au pire. Les designers, eux, le savent depuis longtemps...