Article publié le 13 juillet 2015 dans Écoles de design AddThis Social Bookmark Button

Quel rôle pour les écoles de design ?

Christian Guellerin président de France Design Éducation (et directeur de l’Ecole de Design de Nantes) achève de nous livrer sa vision du futur de nos métiers par ce troisième article consacré aux écoles de design et leur nécessaire adaptation aux évolutions de notre société.
C’est notre futur qui est concerné...
Vous avez raté les deux précédents articles ? Vous pouvez vous rattraper ci-dessous !


image du site thestaffingstream.com

La responsabilité des écoles de design...

FORMER LES MANAGERS DE DEMAIN
Lire le premier article
Lire le deuxième article
Par leur pratique, les designers ont la mission d’être les médiateurs entre les disciplines, en mettant la création au coeur des processus, et en affirmant la beauté
comme l’objectif de nos expériences individuelles comme collectives.
Les universités, les écoles d’ingénieurs et les écoles de commerce ont formé
l’élite de la science, de la technologie, du marketing et de la finance.
Les écoles de design forment quant à elles les acteurs de la création et de
l’innovation, centrés sur les usages et les pratiques, en réconciliant toutes
ces exigences. Les écoles de design ont la responsabilité éminente de former
les managers du xxie siècle.

DESIGN, MANAGEMENT, ENTREPRENEURIAT :
LE DESIGN MIX
Les écoles de design proposent depuis toujours un
enseignement pluridisciplinaire — un design mix — écosystème où
recherche, formation et acteurs socio-économiques s’articulent. Si les techniques
de représentation sont plus que jamais au coeur de leurs pédagogies,
enrichies et métamorphosées par le numérique, elles prennent tout
leur sens associées à des connaissances éprouvées dans le domaine des
sciences humaines, des sciences de la complexité, des processus déployés
au travers d’une approche méthodologique invoquant créativité, gestion
de projet mais aussi médiation. Elles enseignent en effet le partage, celui
des idées qui, pour être partagées, doivent être bien communiquées. Elles
enseignent également l’entreprise dans ses enjeux tactiques (nouveaux
produits, nouveaux services…) et stratégiques (quels nouveaux métiers,
quelles nouvelles organisations, quel management…), saisis et articulés
dans une démarche centrée sur l’utilisateur. Au delà de la capacité à manager
et à innover, il s’agit enfin de donner aux étudiants la capacité de
devenir entrepreneurs de leurs propres projets. Avoir des idées n’est plus
suffisant, il convient de les mettre en oeuvre et de les tester à l’épreuve
de la société et des marchés. Les écoles de design sont appelées à devenir
des centres d’incubation de nouveaux projets pour un entrepreneuriat plus
responsable et plus durable.

UN ENSEIGNEMENT GÉNÉRALISÉ DU DESIGN
Il faut aussi partager l’esprit « design et innovation ». La transversalité avec les
autres établissements d’enseignement supérieur est au centre des problématiques
de développement des écoles de design, qui multiplient les partenariats
académiques pour favoriser la mutualisation des connaissances et
des pratiques. Ces démarches de travail créatif en commun favorisent par
ailleurs les réflexions voire la réinvention de l’enseignement : Mooc, classe
inversée, pédagogie par projet, pluridisciplinarité, créativité, réhabilitation
du travail de la main, autant de thématiques auxquelles le design contribue
par une approche innovante. La responsabilité des écoles de design est
aussi engagée dans la promotion de la création et de l’innovation au sein
de l’Éducation Nationale, des classes primaires et secondaires.

AUX ACTES !
Le monde change et les designers s’engagent à y apporter du sens. Les
écoles sont conscientes de leur responsabilité de former les managers de
demain dans un environnement social et économique assis sur des paradigmes
qui évoluent. Le design est un levier de développement incontournable
pour des entreprises et des sociétés en pleine mutation, et qui ont
besoin d’innovation et de projection. Les écoles de design portent la double
promesse de former des professionnels de la société de demain et des
membres responsables d’une humanité qu’il convient de préserver, sinon
de sauver. Enfin, les écoles de design françaises portent aussi la responsabilité
de diffuser la culture, l’esprit et le génie français en Europe et dans le
monde, comme à chaque grand basculement de l’histoire. Au travers d’un
« Design by France » affirmé, nos écoles visent à la fois la singularité et
l’universel, parce que l’éclosion des talents individuels devient la condition

Autres articles

Écoles de design

La rubrique de ceux qui ont choisi ou rêvé d’embrasser nos professions. Et comme les écoles forment les créateurs de demain...

Auteur de L'article

Christian Guellerin

Trombinoscope

Hasard des personnalités

Patrick Le Quément

Longtemps une référence dans le design automobile, de Renault en particulier. Le monde entier le respecte. Avec humilité il apporte la révolution partout où il passe et a formé des centaines de jeunes professionnels.
Le Quément, créateur de créateurs… Aujourd’hui il se consacre avec le même succès au monde du bateau.

Le bêtisier du design

Abreuvoir...

Quand on traite le consommateur avec des packagings et des produits de cette nature, on regrette de ne pas être chien ou chat. Eux sont bien considérés ...