Article publié le 5 septembre 2005 dans Packaging AddThis Social Bookmark Button

Voici le packaging raciste !

Une confiserie bien inoffensive, a créé un scandale à Montréal : les araignées Sloche (en gomme molle !) , vendues dans une chaîne de convenience stores -appelés astucieusement ici dépanneurs- à l’enseigne Couche-Tard.
Avec articles dans la presse et débats publiques...

Cachez ce visage que je ne saurais voir...

Le motif de cette hire ? Une illustration humoristique qui représente une énorme araignée posée comme une perruque sur la tête d’un homme. L’illustration est plutôt réussie et fait partie d’une collection d’une dizaine d’images qui décorent la gamme. Le design est de l’agence Bos.
A première vue, on ne voit pas bien où est le problème !
Il réside dans la couleur de l’homme en question : mon dieu, c’est un noir ! Logique dans la mesure où il s’agit d’une énorme araignée tropicale. L’illustrateur dû imaginer qu’une tarantule se trouvait plus facilement dans les contrées africaines que scandinaves. Probablement.
La ligue des Noirs du Québec, le Centre de Recherche-Action sur les Relations Raciales (de Montréal) ont protesté et collationné des lettres de réprobation, des commentaires négatifs, etc., en bref, ils ont remué ciel et terre. Ils ne sont pas contents et le disent : les arguments développés sont recevables, en tant que tels ("tignasse repoussanteª, "tous les stéréotypes associés aux descendants africains sont représentés dans cette imageª, "ce n’est pas justifié, c’est humiliant") ; et ces associations sont dans leurs rôles.
Mais gardons la tête froide.

Quand l’humour est mort...
Pour autant, il nous semblait que nos amis du pays cousin, avaient un sens de l’humour plus solidement accroché. Ou, plus de bon sens tout simplement.
Sans ce tolé, ce drôle de packaging risquait de tomber dans l’oubli ou dans l’indifférence générale.
Quí donc répondu le distributeur ? Qu’il le supprimera quand ses stocks seront épuisés. Cela ne suffit pas à calmer la colère des opposants qui exigent des excuses, ce dont se refuse Couche-Tard.
Admirable Design a remarqué dans la gamme Sloche, sur d’autres packagings, que des animaux étaient, humoristiquement, ridiculisés. Pourtant pour l’instant, la Spa locale n’a pas réagi !
Heureusement tout le monde n’est pas en accord avec ces propos excessifs. Certains ont rétorqué que la communauté noire, offusquée par ce dessin qu’elle juge raciste, n’hésite pas à brocarder les minorités blanches qui s’aventurent sur leurs terrains ; que ce racisme soudain ne serait valable que dans un sens ; qu’il ne s’appliquerait pas aux terrres africaines où l’on peut se massacrer d’une éthnie à une autre...
Brr... on s’aperçoit qu’un simple packaging bien innocent peut soulever des sujets tabous. Pour un bonbon fantaisie, c’est bien le comble !
Admirable Design, préfère revenir sur nos terres hexagonales où tous comptes faits, nous n’avons pas de leçons à donner : n’a-t-on pas interdit le zouave de Banania pendant deux décennies ?
Vous me rétorquez qu’il est revenu en 2004 sur un packaging créé par Dragon Rouge. Vrai, mais sans araignée sur la tête, lui !

Autres articles

Packaging

Le cœur du design graphique. Le packaging a ses pays de prédilection, ses maîtres, ses règles et même son histoire.

Auteur de L'article

Fabrice Langlais

Trombinoscope

Hasard des personnalités

Karim Rashid

Parce que la longue histoire de son Égypte natale ne l’a pas empêché de devenir un des plus brillants designers de mobilier contemporain. Jeux de matières, de transparences et de couleurs. Une fête !

Le bêtisier du design

Ça n’en est pas !

Un beau packaging français qui présente une purée de marrons. Appétissant ? À vous de juger...