Article publié le 23 septembre 2013 dans Packaging AddThis Social Bookmark Button

le pack joue avec les mots

Sarah Zannetti du planning stratégique de l’agence Hotshop Design, nous a d’abord parlé des couleurs dans son premier papier
Aujourd’hui il est question de ces packs qui se la jouent typo !
Une tendances ?
Oui,qui a commencé il y a quelques temps déjà mais qui ne faiblit pas.
Bien au contraire...

LE PACK JOUE AVEC LES MOTS
La typo sur un pack c’est important, ça sert à transmettre un message, à raconter une expérience produit, à séduire une cible en particulier. Bref, les mots se lisent, mais ils se voient aussi et la façon dont on les dessine est en soi porteuse de sens.
Mais depuis peu les marques vont encore plus loin…
Parce que l’heure est à la contestation, parce que les consommateurs sont en quête de sens et de repères, les marques s’inspirent du registre militant, s’en approprient les codes et les détournent au profit de valeurs aspirationnelles et fédératrices, telles que le plaisir, l’humour, la transgression.

Et sur les packagings, la typographie ne joue plus uniquement un rôle informatif, simple support du sacro-saint visuel produit. Le texte devient un élément de décor à part entière et habille les emballages avec un souci permanent d’esthétisation et de modernité.
Dans un style tantôt éditorial tantôt plus ludique, la typo dévoile tout son potentiel graphique et vient créer la surprise en s’émancipant des constructions packaging plus classiques et attendues, en particulier sur le marché de l’alimentaire.
On objectera qu’un packaging bavard peut présenter l’écueil d’être trop élitiste et pas assez immédiat en situation d’achat, mais ce qui compte finalement ce n’est pas tant le contenu du message textuel que la manière dont il est exploité on pack. Ou quand le mot se fait image.

Autres articles

Auteur de L'article

Sarah Zannetti

Trombinoscope

Hasard des personnalités

Adrien Gardère

Parce qu’il est le père de la lampe Melampo, entre autres créations, un succès auquel ni lui, ni son éditeur Artemide ne s’attendaient... Aime mélanger design et muséographie.

Le bêtisier du design

Extrême logo

Le FN a utilisé lors des élections régionales 2004 en Île-de-France, l’ancien logo "fleur" de la région et le détourne pour y faire pousser la flamme du parti !