Un monde sans numérique ?

Le desi­gn d’au­jourd’­hui est un uti­li­sa­teur sans limite du numé­rique. Et tout cela s’est fait si rapi­de­ment ; toute notre filière pro­fes­sion­nelle en a été bou­le­ver­sée : des métiers ont subi­te­ment dis­pa­ru d’autres sont apparus…
Est-ce que ce mou­ve­ment va ralen­tir ? Quelles sont les menaces, car elles existent bien, quelles sont les espoirs ?
Le pros­pec­ti­viste Armand Braun, délivre pour Admi­rable Desi­gn quelques unes de ses brillantes réflexions.
Lisez sans modé­ra­tion, c’est un cadeau !

Lire plus

Quand Disle, le Mr Logo, fait de la sculpture…

Qui a créé les logos du BHV, d’Au­chan, de Yoplait, de PSA Peu­geot-Citroën, du Sénat et des cen­taines d’autres ? Ne cher­chez pas son nom est dans le titre : Disle Michel, autre­ment dit : Mis­ter logo de Car­ré Noir pen­dant plus de 25 années. Un grand Mon­sieur de notre profession.
Aujourd’­hui il les inter­prète, non sans humour par­fois, en sculp­tures de terre cuite pati­née. Des sculp­tures de logos… c’est peut-être une pre­mière mon­diale, non ?
Voi­ci une sélec­tion de ses œuvres.
Sui­vez le guide…

Lire plus

Design + art + Tokyo = Bunny Smash

La com­plexi­fi­ca­tion de la socié­té au XXIe siècle (glo­ba­li­sa­tion, modes de vie, culture…), com­bi­née à la pro­pa­ga­tion des tech­no­lo­gies du numé­rique, offre au desi­gn de nou­velles pers­pec­tives et ques­tion­ne­ments. Mais de quel desi­gn est-il ques­tion ? Réponse à Tokyo où une expo extra­or­di­naire nous invite à suivre un lapin (Bun­ny) dans un mélange de desi­gn, d’expériences futu­ristes, d’art et du monde numérique…
Amé­lie Le Bœuf à Tokyo vous invite à une visite guidée…

Lire plus

Créer un logo…

Les logo­types se créent et se défont au rythme des fusions, des intro­duc­tions en bourse, des créa­tions de gammes, etc. Objet de média­ti­sa­tion, ils sont loin de faire l’u­na­ni­mi­té de la pro­fes­sion. Pourquoi ?

Gérard Caron nous a don­né son avis… et comme nous l’a­vons sous la main !

Lire plus

Typos, tatoos…

Jean-Philppe Kir­kor, est un de ces rares desi­gners à être tom­bés dans la mar­mite où bouillonnent les carac­tères, les typos, les polices, les signes… S’il applique cet art aux packa­gings et iden­ti­tés de marques, il observe que la lettre peut habiller son homme ; ou tout au moins sa peau.

Typo ou tatouage ? 

Lire plus