Hiromi Suzuki

Un petit coup de pouce à une jeune desi­gner japonaise,
Hiro­mi Suzu­ki, de l’u­ni­ver­si­té d »Art de de culture de Hama­mat­su : elle fait par­ler le vent !

Fun desi­gn

Cela res­semble à un drôle de chien en plas­tique rouge, qui se tient droit sur ses quatre pattes. Vous vous dites d’a­bord que c’est un jouet, puis devant les ailettes de ce qui peut être un vezn­ti­la­teur indi­vi­duel, vous ne savez plus…Jusqu’au moment où pla­cé dans un cou­rant d’air, les ailes tournent et vous enten­dez alors le son d’une radio ! 

Hiro­mi Suzu­ki, son inven­teur de 21 ans, a créé un récep­teur radio qui fonc­tionne avec le vent. « Dans les pays pauvres, se pro­cu­rer des piles est trop coû­teux et l’élec­tri­ci­té n’est pas par­tout. Pou­quoi ne pas uti­li­ser l’air qui se déplace ? »
Oui, bien sûr.
Coût de l’éner­gie : zéro, pol­lu­tion : zéro.
Bien vu. Hiro­mi a empor­té le pre­mier prix de l’é­qui­valent de notre concours Lépine natio­nal. Déve­lop­pé avec une socié­té industriel…de ven­ti­la­teur de la région, ce chien fun desi­gn, sera peu­têtre pro­duit indus­triel­le­ment. « Le desi­gn reste encore un peu pri­mi­tif, car ce plas­tique est dif­fi­cile à gra­ver, mais dans la réa­li­té il sera mou­lé, ce qui auto­ri­se­ra une plus grand finesse de forme.
Sou­hai­tons qu’il conserve cette naï­ve­té qui en fait tout le charme…