Fenêtres sur courts : le nouveau Roland-Garros

Le temple du tennis français poursuit sa mue avec trois nouveaux courts, un “Village” VIP désormais central, des boutiques intégrées aux gradins… Une nouvelle configuration dessinée par l’agence W autour du triptyque “Bleu, blanc, terre”. Visite en images.

Le nouveau Village, entre reflets et transparence

 

Trois couleurs : terre.  Le plus petit des stades du Grand chelem de tennis se raconte désormais des histoires, celles, petites et grandes, qui ont construit sa légende depuis sa construction en 1928 à partir d’un thème : “le jardin bleu, blanc,terre”.  “Du bleu pour le ciel, l’air, la transparence, explique Gilles Deléris, de l’agence W qui a dessiné la configuration du nouveau Roland-Garros. Du blanc en référence aux panamas des jours ensoleillés, à l’élégance, à l’art de vivre. Et enfin la couleur la terre pour cette surface qui donne lieu à des combats de titans, pour son énergie.” Cette déclinaison a permis à l’agence W de gagner la compétition pour le chantier de rénovation devant les Brandimage, Malherbe et Saguez & Partners. “Ce jardin nous permet de fédérer un récit commun, explique Gilles Deléris, cofondateur de l’agence W. Nous sommes dans le bois de Boulogne, le tournoi à lieu au printemps, moment de l’explosion de la végétation et la dimension paysagère est fondamentale : il y aura plus d’arbres à la fin que lorsque nous avons commencé”.

Un jardin à la française, comme un écho au “tennis in an english country garden” cher à la communication du tournoi anglais de Wimbledon. Une déclinaison inspirée par l’environnement et en particulier l’extension dans les fameuses serres d’Auteuil où s’érige le futur court Simonne-Mathieu, gagnante des tournois de 1938 et 1939 avant de rejoindre la France libre. Dessiné par Marc Mimram et bientôt cerné par un jardin tropical, il sera opérationnel en 2019.

Le court des serres sort de terre avant d’être rebaptisé Simonne-Mathieu

 

 

L’orangerie retrouve des couleurs

 

 

Le court 18 rend hommage à Roland-Garros

 

Légende de la photo de une : Fake TV et vrai point de vue sur le court n°7. Les terrasses du Village permettent de voir sans être vu.

Photos et textes : SB, sauf mentions contraires.

Retrouvez plus d’informations ce lundi dans la lettre confidentielle Design fax.