Gruau n’est plus…

voguew.jpg

Voi­ci un mon­sieur qui aura su mar­quer la com­mu­ni­ca­tion de son style « chic et pari­sien ». Un illus­tra­teur n’est plus : Gruau, René de son pré­nom, est décé­dé dans la nuit du 1er avril, à Rome. baiserw.jpg

Rap­pe­lez-vous ses créa­tions pour le Rouge Bai­ser, Eau Sau­vage de Chris­tian Dior et ses sil­houettes dans les maga­zines de mode.

A 95 ans, on lui par­don­ne­ra de nous avoir quit­té sans nous expli­quer com­ment lui, ita­lien de nais­sance – son véri­table nom est René Zava­gli-Ric­ciar­del­li- a su sai­sir ce qui devait le rendre uni­ver­sel­le­ment célèbre : une cer­taine idée du chic propre à Paris.

Nous avons des pistes : 1949 il ren­contre Chris­tian Dior qui lance son fameux Rougew.jpgnew Look et un par­fum : Miss Dior. Gruau illustre mieux que qui­conque le style par­ti­cu­lier de la col­lec­tion Dior et aide le cou­tu­rier à popu­la­ri­ser son nom en France et aux Usa. Ses des­sins deviennent aus­si célèbres que les modèles eux-mêmes !

Après Dior, Pierre Bal­main, Jacques Fath font appel à ses ser­vices. Les publi­ci­taires découvrent la puis­sance du trait de ce créa­teur et font appel à son talent ( ah ! les bas Scan­dale), sans oublier les meneuses de revues pour les­quelles il prête son coup de pin­ceau (Zizi Jeam­maire, Line Renaud) et fait vire­vol­ter les plumes…

Gruau est lan­cé et signent ses affiches d’un « G » accom­pa­gné d’une étoile.

Aujourd’­hui l’é­toile a repris sa place au firmament.
scandalew.jpg