Strate Collège : le design d’abord !

L’é­quipe d’Ad­mi­rable Desi­gn vous invite à visi­ter une école qui ne cesse de faire par­ler d’elle…pour le bien de notre métier. Des auto­mo­biles aux acces­soires de mode, en pas­sant par le packa­ging, le talent est partout !
Lais­sons les ensei­gnants nous expli­quer leur philosophie :

 L’im­por­tance est le regard que l’on porte sur l’ob­jet et non l’ob­jet lui-même.

A Strate, nous don­nons tout d’a­bord prio­ri­té au dessin :
il est l’es­sence même de l’ex­pres­sion du designer.
Comme l’é­cri­vain pos­sède son style propre, le desi­gner, en des­si­nant, recherche une expres­sion sen­sible reflé­tant son ori­gi­na­li­té et sa personnalité.
L’ap­pren­tis­sage artis­tique déve­loppe aus­si la maî­trise du volume. Un desi­gner est, selon nous, capable de jus­ti­fier et d’ar­gu­men­ter ses choix de formes, de proportions,
de couleurs…
Enfin la culture artis­tique, c’est bien connaître l’his­toire de l’art, l’his­toire de l’in­dus­trie, l’his­toire du design
et des objets.

Un desi­gner doit connaître les tech­niques et métho­do­lo­gies propres à l’in­dus­trie jus­qu’à maî­tri­ser ses propres outils de conception
et de représentation :

défi­ni­tion, déve­lop­pe­ment, fabri­ca­tion, dis­tri­bu­tion, entre­tien, main­te­nance et recy­clage de l’objet.
En com­plé­ment des méthodes de créativité,
chaque ensei­gne­ment (des sciences de l’homme au des­sin en pas­sant par les pro­jets) participe
à la démarche créative.
Sui­vant un rythme tri­mes­triel, dif­fé­rents desi­gners pro­fes­sion­nels pro­posent la réa­li­sa­tion de pro­jets du plus simple au plus com­plexe, avec un cahier des charges
qui s’é­toffe pro­gres­si­ve­ment dans divers sec­teurs d’ap­pli­ca­tion du design.
Cer­tains de ces cours sont ensei­gnés en anglais,
par des desi­gners étran­gers. En cin­quième année,
tous les étu­diants passent le TOEIC
(Test Of English for Inter­na­tio­nal Communication).

Les sciences de l’homme

Les objets ont par­fois des auteurs,ils ont tou­jours des usa­gers ou des utilisateurs.

Les auteurs des objets de la vie quo­ti­dienne restent,
à de rares excep­tions près, des concep­teurs ano­nymes. En revanche tous ces objets portent la marque des évè­ne­ments pour les­quels ils sont conçus.
Chaque jour ils sont uti­li­sés, chaque jour ils prennent un peu plus de patine, et se conforment selon les contours du temps qui passe.

Des­sin
des­sin ana­ly­tique (regar­der),
pers­pec­tive, géo­mé­trie des­crip­tive (construire),
cro­quis (faire comprendre),
illus­tra­tion (tra­duire),
modèle vivant (s’ex­pri­mer),

Volume :
mode­lage (res­sen­tir),
sculp­ture (façon­ner),
maquette (repré­sen­ter),
pro­to­ty­page (faire fonc­tion­ner, valider),

Culture et histoire :
his­toire de l’art (les grandes ten­dances, les écoles de pensée),
his­toire du desi­gn (l’ob­jet dans son contexte his­to­rique et social),
his­toire de l’in­dus­trie (les grandes
étapes de la concep­tion industrielle).

Ensei­gne­ment technologique

Faire bien : faire utile, faire beau.

Infor­ma­tique :
CAO, DAO, PAO, multimédia.

Tech­no­lo­gie :
matériaux,
moyens de mise en œuvre.

Métho­do­lo­gie :
créa­ti­vi­té, concep­tion, innovation,
prospective,
qualité,
ana­lyse de la valeur,
ergonomie.

Der­rière chaque usage on peut découvrir
le des­sein des hommes :

 uti­li­sa­tion ration­nelle conforme au rôle que lui ont assi­gné ses créateurs,

 usages détour­nés dans une seconde vie par­fois plus longue que la première,

 fonc­tion de codage qui marque la richesse par exemple,

 ou fonc­tion sym­bo­lique comme élé­ments de l’i­den­ti­té per­son­nelle ou comme preuve publique d’ap­par­te­nance à un groupe.

La vie d’un objet est pro­ba­ble­ment plus longue et plus riche que celle ima­gi­née par ses créa­teurs : elle est le miroir de ses utilisateurs.
A Strate, les sciences de l’homme per­mettent d’al­ler à la ren­contre de ces derniers.