A mort l’argentique !

La Fnac vient de fer­mer son ser­vice « 2ème Déclic » qui per­met­tait d’ac­qué­rir de très bons maté­riels pho­to­gra­phiques de seconde main.

Et alors, nous direz-vous ? Alors, il faut y voir beau­coup plus qu’une clô­ture de ser­vice mais bien le signe d’une révo­lu­tion dans le monde de la photo.

Opi­nion de Woody…

Logow.jpg

C’est offi­ciel, le 2ème déclic Fnac dis­pa­raît. Cette annonce ne fera
pas date dans les mémoires de la pho­to, j’en conviens ; mais elle tournera
une époque qui à per­mis durant plus de 15 ans d’a­che­ter du maté­riel pho­to de
qua­li­té a moindre prix et avec la garan­tie de la Fnac !

C’est la revue Chas­seurs d’i­mages qui a annon­cé la nou­velle sur son site
inter­net « photim ».

Cette même revue publiait en par­te­na­riat étroit avec les ingé­nieurs de la
Fnac la non moins célèbre « Cote de l’Oc­ca­sion Pho­to argen­tique & numérique »
une réfé­rence pour de nom­breux pas­sion­nés de maté­riel photo.

CONTAX139w.jpg

Durant plus de 15 ans, nom­breux pro­fes­sion­nels et ama­teurs de l’i­mage se
sont rués sur cette côte, pour connaître l’é­tat du mar­ché neuf et occaz !

Seule­ment, comme nous l’a­vions sou­le­vé l’an der­nier sur Admi­rable Desi­gn, l’é­tat du mar­ché se dégrade a la vitesse grand V !

Cet argus cor­ro­bo­rait approxi­ma­ti­ve­ment le barème fixé par la Fnac. Il
per­met­tait à cha­cun d’é­va­luer son maté­riel et de pro­vi­sion­ner en fonc­tion de
son nou­vel achat.

Seule­ment, depuis quelques années la grosse machine du numé­rique s’est mis à
trou­bler les ventes et achats du mar­ché de la photo.
A tel point que les ven­deurs n’ont plus trou­vé d’a­che­teurs au stock
crois­sant de maté­riel argentique.
Les prix de l’oc­ca­sion ont tel­le­ment chu­té que la plu­part des magasins
pho­tos ont déci­dés de fer­mer leurs éta­lages d’ap­pa­reils argen­tiques. La Fnac
n’a pas vou­lu lut­té et ferme ain­si son fameux rayon 2ème Déclic !

Chas­seur d’I­mages met en garde « Il faut donc s’at­tendre à une décote
sévère… mais indis­pen­sable, car quel client serait assez fou pour
inves­tir dans un appa­reil d’oc­ca­sion plus cher que dans son équi­valent neuf
 ? »logoBisw.jpg

C’est ain­si que la plu­part des ama­teurs pas­sant avec peine au numé­rique vont
se retrou­ver autour du cou avec à la fois un Z’o­li numé­rique 6 mil­lions de
pixels et le vieux bou­sin avec des pel­li­cules partout ! ! !
isolaIw.jpg

Mais que cela ne vous effraye pas ! La tech­no­lo­gie pous­se­ra tou­jours de
l’a­vant le mar­ché éco­no­mique ! Vice ver­sa et réciproquement.
En réflé­chis­sant un peu ! ? ! N’a­vez vous pas dans le pas­sé, ran­gé la « caméra
ciné 8 mm » dans un coffre au gre­nier en vous jetant immé­dia­te­ment sur le
ruti­lant cames­cope vidéo ?

Et n’a­vez vous pas essuyez une larme sur les pous­sié­reuses K7 audio enterrées
par le « Com­pact Disc Digi­tal Audio » ?
Et récem­ment, les Dvd qui enva­hissent les rayons vidéo de votre
dis­tri­bu­teur, au pro­fit des usables K7 Vhs ?

Les exemples de chan­ge­ment de com­por­te­ment tech­no­lo­gique ne manquent pas
dans nos socié­tés… le temps et la mémoire en revanche, n’au­raient plus assez
de repères par rap­port à cette avan­cé à la fois pro­di­gieuse et envahissante.

Il fau­dra si faire, et comme nous l’a­vons démon­tré plus haut cela ne sera pas
la pre­mière fois, n’en déplaise à mon porte feuille… qui n’a tou­jours pas
com­pris qu’un matin les euros ont rem­pla­cé les francs.

ferrotype1w.jpg

l’ar­ticle détaillé de la déci­sion de la Fnac sur le site de photim
Chas­seur d’I­mages