Calligraphie art : Michel D’anastasio

Un jeune gra­phiste artiste ou un artiste desi­gner ou … ?

A l’heure où la trans­ver­sa­li­té dans l’art rime sou­vent à cacher l’ab­sence d’ins­pi­ra­tion ou l’in­com­pé­tence tech­nique, saluons le tra­vail de Michel D’a­nas­ta­sio qui revi­site la cal­li­gra­phie sur toile.

De grands maîtres l’ont pré­cé­dé dans l’u­ti­li­sa­tion de la cal­li­gra­phie ou de la typo­gra­phie, mais D’a­nas­ta­sio a su trou­ver sa voie et nous lais­ser une trace par­ti­cu­lière. Une jolie façon de pro­lon­ger son talent de direc­teur artis­tique dans une agence de web design.

Malta…

Cette col­lec­tion d’oeuvres pré­sen­tée ici par Admi­rable desi­gn, est inti­tu­lée « Mal­ta » du nom de l’île. Michel D’a­nas­ta­sio y tente de faire revivre ses racines fami­liales, qui ont pris nais­sance sur ce minus­cule ter­ri­toire enva­hi, dévas­té, recons­truit, occu­pé et si dense en strates historiques.

Qu’ont de mal­taises ces créa­tions ? A prio­ri, rien. Mais à y regar­der de plus près les plus culti­vés de nos lec­teurs, y trou­ve­ront les textes de poètes maltais.

Res­pec­tons cette liai­son per­son­nelle de l’ar­tiste avec les noms de son ima­gi­naire, même si nous y res­tons étran­gers ; car les cou­leurs tan­tôt chaudes comme cette terre, tan­tôt froides comme les sou­ve­nirs, s’a­dressent à nous au tra­vers d’une cal­li­gra­phie tou­jours harmonieuse.

Et laisse place à une émo­tion gra­phique. Les desi­gners savent de quoi je parle…

Bon voyage.

Un site à visi­ter : Michel D’a­nas­ta­sio