Unicef branding !

Nico­las Cho­mette (agence B&G) ne cesse de s’in­ter­ro­ger sur la vie des marques ; faut dire qu’il s’en passe de belles dans ce domaine… La der­nière, vous la connaissez ?

Uni­cef lance un pro­duit à sa marque !

Qu’en dis-tu Nicolas ?

arton1762-110x170.jpg Grande pre­mière dans le sec­teur agro-ali­men­taire, l’U­ni­cef (créé en 1946) s’ap­prête à lan­cer une gamme de jus de fruits huma­ni­taires sur laquelle elle tou­che­ra 0,20 euros par litre vendu.

A une époque où la moindre marque se met en quête d’une jus­ti­fi­ca­tion éthique pour mieux se faire accep­ter des consom­ma­teurs, on peut se deman­der pour­quoi les orga­ni­sa­tions huma­ni­taires ont mis tant de temps à sur­fer sur la vague. Sans doute par mau­vaise conscience de mêler ain­si com­merce et actions cari­ta­tives. Sans doute aus­si parce qu’elles pen­saient n’être que des noms alors qu’elles sont des marques capables de sup­por­ter une offre produit.

Aujourd’­hui tout nom est une marque en puis­sance, du can­di­dat à la Star Ac” au club de foot en pas­sant par Picas­so ( !), pour peu qu’il sache se doter de sa propre légi­ti­mi­té (encore que… ). Alors pour­quoi pas celui des associations ?

Jus­qu’à pré­sent, l’U­ni­cef était sur­tout connue pour ses cartes de fin d’an­née ; avec sa gamme de jus de fruits, elle va aug­men­ter sa visi­bi­li­té, se faire plus proche et sor­tir de son ghet­to “bonnes œuvres”.

Pas mal comme mutation. 

Pou­voir appa­raître là où on ne l’at­tend pas, n’est-ce pas la force d’une marque ?