Consommateurs et tendances…

Phi­lippe Cahen, est un créa­teur-conseil en pros­pec­tive auprès des entre­prises. Il inter­pète les « signaux faibles » (ceux que l’on ne remarque pas tou­jours) émis par les acteurs de notre quo­ti­dien, pour ten­ter d’en tirer des ensei­gne­ments utiles.

Dans son pre­mier papier pour les lec­teurs d’Ad­mi­rable desi­gn, il nous entre­tient de trois signaux qui concernent le consom­ma­teur d’au­jourd’­hui et de demain.

Ten­dance, cou­rant, signal, nous sommes pre­neurs ! Mer­ci Philippe…

Trois signaux, un consommateur ?

Signal 1 : fidé­li­té aux marques !

On accuse le consom­ma­teur de ne plus être fidèle aux marques.

Or il EST fidèle aux marques … lors­qu’il achète une marque ! Pour lui, ache­ter un pre­mier prix ou une marque de dis­tri­bu­teur n’est pas être infi­dèle à SA marque puis­qu’il n’a pas ache­té de marque !

On l’ac­cuse d’être à la course aux prix bas. Or on ne lui pro­pose que des prix en baisse ! Son bud­get ali­men­taire qui n’est plus que de 15 % de son bud­get total est l’ob­jet d’une bagarre entre dis­tri­bu­teurs dont il serait bien naïf de ne pas en profiter.

Son bud­get ali­men­taire est donc deve­nu une variable d’a­jus­te­ment de ses dépenses.

Quant aux pro­duits le valo­ri­sant, les pro­duits de nou­velle tech­no­lo­gie, leurs prix baissent auto­ma­ti­que­ment du simple fait de la course tech­no­lo­gique qui donne à prix égal une per­for­mance supérieure.

Déci­dé­ment, le consom­ma­teur est sim­ple­ment logique !

Signal 2 : l’op­ti­misme logique des Fran­çais.

Avec une autre logique de lec­ture, les son­dages montrent que les Fran­çais sont indi­vi­duel­le­ment posi­tifs pour l’avenir.

D’ailleurs, leurs achats de fin d’an­née ont confir­mé le besoin d’être « dans le coup » (lec­teurs MP3, DVD, iPod, écran plas­ma) et liés à leurs amis (télé­phones por­tables). Le record de mise en chan­tier de loge­ments – 400 000 – a été atteint. 

Ils sont d’ailleurs prêts à inno­ver, met­tant pour 2007, Ségo­lène Royal en tête des son­dages… sans pro­gramme construit !

Signal 3 : le temps à consommer…

Le temps est notre capi­tal le plus cher. En une ving­taine d’an­nées, les sol­li­ci­ta­tions pour occu­per notre temps se sont plus enri­chies que dans les vingt années pré­cé­dentes. _ Les voyages (encore moins chers et encore plus rapides donc encore plus loin), Inter­net, le télé­phone et les télé­vi­sions ont pris un temps consi­dé­rable dans notre vie. Le temps est bien deve­nu une den­rée précieuse.

L’in­dus­triel et le com­mer­çant sont donc bien ins­pi­rés de nous faire gagner du temps ou de nous le faire apprécier.

Chaque pro­duit, chaque com­merce devrait se créer avec ce choix en pre­mier élé­ment de sa défi­ni­tion : mon pro­duit ou mon ser­vice fait-il gagner ou appré­cier le temps ?

Pour en savoir beau­coup plus voi­ci Le site de Phi­lippe Cahen