La boule de Lancôme

Les marques cos­mé­tiques nous pro­mettent la lune, en toute impu­ni­té. Il faut croire que ce domaine n’est pas très sérieux… com­pa­ra­ti­ve­ment aux règles strictes qui encadrent les com­mu­ni­ca­tions de l’a­li­men­ta­tion, de la san­té, des jouets, etc.

En voi­ci un nou­vel exemple avec à la clé, quand même, un beau desi­gn de packaging.

admirable_design_LANCOME_SE.jpg

Une belle réa­li­sa­tion d’une idée, en fait peu ori­gi­nale. Des marques de beau­té et de par­fum se sont déjà essayées à la sphère avec plus ou moins de succès.

Logique, la sphère est tra­di­tion­nel­le­ment sym­bole de fémi­ni­té, de fécon­da­tion, de pro­tec­tion, de molé­cule, de vie, de pla­nètes… j’en passe et des meilleures. Le sens ici est res­pec­té pour une marque qui ne pro­pose rien de moins que d’être le « Secret de Vie »…

Ecou­tez plu­tôt : Lan­côme n’hé­site pas à affir­mer que « Secret de Vie réac­tive la peau comme s’il réin­jec­tait une nou­velle vie au cœur même des cel­lules » ! ! ! Il va fal­loir être sacré­ment ima­gi­na­tif pour aller encore plus loin dans les pro­messes cos­mé­tiques. Par­fois le mar­ke­ting fait peur … ou rire.

Parions que le prix de vente du secret de vie enfin révé­lé à l’hu­ma­ni­té, est à la hau­teur de ces déclarations !

admirable_design_lancome_pa.jpg

Ceci dit, recon­nais­sons qu’i­ci la réa­li­sa­tion du concept de la sphère semble par­faite et qu’elle s’a­dapte aux normes iden­ti­taires de Lan­côme avec bon­heur : gris, or, blanc.

Le dos­sier de presse titre que cette créa­tion est signée de Valé­rie Buo­no de l’a­gence Ama­rilla. Bon. Une preuve de plus, que le desi­gn est entré dans les mœurs et qu’il est de bon ton de mettre en avant ses acteurs…

…Connus ou incon­nus des utilisatrices !