Comment accoucher d” une idée…en 5 étapes !

Lars Wal­len­tin par­cours le monde pour ensei­gner, brie­fer, expo­ser ce qu’est une com­mu­ni­ca­tion et un packa­ging efficace.

Pour Admi­rable desi­gn il délivre quelques uns de ses secrets à ceux qui ont à déve­lop­per un nou­veau projet.

Vous ver­rez comme c’est simple et efficace ! 

 
admirable_design_idee.jpg

Du concept à la réalisation d’une idée…

On peut ten­ter de résu­mer la méthode qui per­met de concep­tua­li­ser et visua­li­ser une idée quand on est en charge d’un nou­veau pro­jet, en cinq étapes.

Il suf­fit de les suivre méthodiquement…

1ère étape.

Le desi­gn est la clé de base d’une iden­ti­té visuelle et ver­bale d’une marque ou d’un pro­duit, qui pour­ra être uti­li­sée dans tous les médias. C’est d’a­bord une défi­ni­tion concep­tuelle qu’il faut trou­ver et non pas sa réa­li­sa­tion finale.

Cette recherche doit s’ef­fec­tuer par une col­la­bo­ra­tion étroite (et inha­bi­tuelle…) de desi­gners et de com­mu­ni­cants d’une agence de pub.

La meilleure façon, à ce stage, pour visua­li­ser le concept reste les cro­quis rapides ou crayon­nés à par­tir du tra­di­tion­nel Magic Marker…
admirable_design_question.jpg

2ème étape.

Il faut exé­cu­ter l’i­dée rete­nue sur plu­sieurs médias ! Le secret de la méthode est là ! Par exemple sur un packa­ging, une annonce publi­ci­taire, une page de web, un insert pop, une affiche, etc.

Ici l’or­di­na­teur est le meilleur outil, mais ne pas oublier qu’à ce stage on en est encore à une approche concep­tuelle. Or, on est sou­vent ten­té d’en juger la qua­li­té d’exécution !

3ème étape.

Le desi­gn final de ce concept devra de pré­fé­rence se réa­li­ser sur un packa­ging tant il est tou­jours le meilleur média pos­sible pour juger une idée. C’est bien celui que choi­sit et qu’a­chète la consom­ma­trice, non ? Pour être valable l’i­dée rete­nue doit être capable de mettre en valeur un argu­ment puis­sant et attrac­tif. C’est un juge impi­toyable ! Si ça marche, allez‑y, votre idée a de fortes chance d’être bonne.

4ème étape.

Pré­pa­rez sur une simple page A4, une expli­ca­tion courte de ce nou­veau concept et dis­tri­buez la à toutes les par­ties impli­quées dans le pro­jet, comme agences, per­son­nel de la vente, du mar­ke­ting, du juri­dique pour que tous com­prennent ce qui a pré­va­lu à sa création.

5ème étape.

Reli­sez cette note de syn­thèse de temps à autre et remet­tez la à jour , sim­pli­fiez là sans cesse. L’i­den­ti­té d’une marque ou d’un pro­duit est une matière vivante parce que les mar­chés, la concur­rence et la dis­tri­bu­tion eux, changent continuellement.