Mr Propre lave votre voiture !

Nico­las Cho­mette ne cesse de nous racon­ter la saga des marques dans notre société.
Rien ne lui échappe. Pas même Mr Propre (Mr Clean) qui vient d’ou­vrir une sta­tion de lavage de voi­ture du côté de Cicinnati !

Que peut-on pen­ser de cela, Mr Nicolas ?

admirable_design_mrclean.jpg

Quelques années après avoir lan­cé en grandes sur­faces une gamme de pro­duits pour laver les voi­tures à domi­cile, Proc­ter & Gamble teste actuel­le­ment, dans la ban­lieue de Cin­cin­na­ti, une sta­tion de lavage de voi­tures à l’ef­fi­gie de Mr.Propre (Mis­ter Clean en v.o) où tout a été pen­sé pour le bien-être des familles.

Pen­dant que les enfants jouent à laver la voi­ture avec des pis­to­lets rem­plis d’eau et de savon, les parents peuvent regar­der la télé­vi­sion depuis des écrans géants mis à leur disposition…

Un vrai rêve de famille ou com­ment trans­for­mer une cor­vée en acti­vi­té de loi­sirs. Ceux qui se sou­viennent du fla­con de Mr Propre sur le rebord de l’é­vier peuvent mesu­rer le che­min par­cou­ru par la marque. Hier, pro­duit ména­ger banal, aujourd’­hui, marque de ser­vice à des­ti­na­tion des familles.

A son lan­ce­ment, un net­toyant ména­ger (concur­rent), Vigor, se pré­sen­tait comme “la puis­sance indus­trielle au ser­vice de vos sols”. Avec Mr Propre, c’est plu­tôt l’in­verse : c’est tout le savoir-faire ména­ger qui est pro­je­té au for­mat industriel…
admirable_design_Mr_clean.jpg

Toutes les marques sont aujourd’­hui ten­tées de trans­for­mer leurs pro­duits en ser­vices. Cer­tains pensent même que c’est là le signe de leur force, une voie que seules les “grandes” marques peuvent emprun­ter. Il faut dire que les avan­tages ne manquent pas : renou­ve­ler son image, tou­cher ses clients à dif­fé­rents moments et en dif­fé­rents lieux, faire par­ler de soi, éton­ner ses habi­tués, déso­rien­ter ses concurrents…

Mais la vraie rai­son n’est-elle pas de gagner en incomparabilité ? 

Plus une marque sort de ton ter­ri­toire natu­rel, plus elle échappe aux habi­tuels cri­tères d’é­va­lua­tion. Sa valeur ne vient-elle pas alors de son unicité ?