Bonnebouffe ? Malbouffe ?

Le desi­gn se doit d’an­ti­ci­per les ten­dances de la consom­ma­tions, ou pour le moins, de les flairer.

Bri­gitte Evrard (Penta­wards Bruxelles) a repé­ré en Nou­velle Zélande, une réponse orga­ni­sée aux pro­blèmes d’o­bé­si­té : des chaînes de « bon­ne­bouffe » qui viennent d’A­sie. Japon et Chine. Une des pre­mière consé­quences visibles que nous apportent ces mer­veilleuses civi­li­sa­tions où le mot « ali­men­ta­tion » est le même que « médicament ».

Tout une philosophie…

Brigitte Evrard

Waga­ma­ma, non ce n’est pas du Mao­ri mais le nom d’un res­tau­rant fast food, asia­ti­co­de­si­gn formidable.

Bien sûr les ini­tiés que vous êtes nous diront « Mais on a çà à Ant­werp », Brice dira « Mais c’est là qu’on s’est réga­lé à Dublin » et oui vous aurez rai­son. Cette créa­tion anglaise dont le slo­gan est – Posi­tive eating + posi­tive living – mérite que l’on se penche sur son suc­cès et sur, nous l’es­pé­rons, son ave­nir prometteur.

L’ex­cès de poids et même l’o­bé­si­té crois­sante qui touchent de plus en plus de per­sonnes est un pro­blème majeur de notre socié­té. Nous avons remar­qué sur les murs d’une école à Roto­rua cette phrase : Parents as first teat­chers. Elle pointe bien sûr l’en­sei­gne­ment en géné­ral mais elle doit aus­si sous-entendre l’alimentation.

Nous avons noté aus­si bien en Aus­tra­lie qu’en Nou­velle Zélande, une quan­ti­té anor­male d’a­nor­maux de la sil­houette. Mais en paral­lèle, quan­ti­té de McDo, Bur­ger King, Piz­za Hut et autres para­sites américains…
admirable_design_cuisine.jpg

Face à ces mas­to­dontes et à leur mar­ke­ting raco­leur, seule une réponse intel­li­gente pour­ra rééqui­li­brer le régime. Ce sont des groupes comme Waga­ma­ma et nous l’es­pé­rons d’autres venant du Japon et de Chine qui don­ne­ront une offre alter­na­tive allé­chante et saine. Bien sûr cette nour­ri­ture asia­tique est un peu plus chère que la gras-mou-sucré des yan­kees… pauvre argu­ment de pauvre…En atten­dant Waga­ma­ma à Bruxelles et à Paris, nous avons les Pain Quo­ti­diens… Coco­ri­co, c’est du Belge !