Coulisses d’agences : le mercenaire…

Jean-jacques Evrard (Penta­wards) conti­nue sa saga d’é­té : Les Cou­lisses de l’A­gence de Desi­gn nous vont décou­vrir la vie haras­sante d’un desi­gner d’a­gence qui doit expli­quer à sa com­pagne ses horaires étranges. Des mer­ce­naires les pros du desi­gn, on vous dit…

Du vécu, Jean-Jacques ?

admirable_design_Mercenaire.jpg

Le mercenaire

- Zut ma ché­rie, je dois par­tir d’ur­gence aujourd’hui.

- Quoi, avec tout le bou­lot qu’il y a à l’agence.

- Sor­ry, c’est un appel au secours, je prends l’a­vion de 10h30. New York vient d’ap­pe­ler. Un client dans la merde. Il lui faut un spé­cia­liste. Un vrai.

- C’est pour qui, tu pars où, tu reviens quand, mon amour ?

- Une mul­ti­na­tio­nale. En Irlande. Jus­qu’à same­di sans doute.

- L’Ir­lande ! ! ! Mais c’est dan­ge­reux la-bas. C’est pas plu­tôt un job pour Peter ça ?

- Non ils veulent du sérieux avec au moins un gramme de sens com­mer­cial. C’est encore pour ma pomme.

T’en fais pas. Je sais y faire. S’il m’ar­rive quelque chose, pré­viens immé­dia­te­ment Béa­trice. Mais toi, sois pru­dente, ferme bien la porte de l’ap­par­te­ment le soir. N’ouvre à per­sonne. J’ai lais­sé de l’argent dans le congé­la­teur et la clef du coffre est scot­chée dans le cou­vercle de la pou­belle. Ne dis pas à ma mère que je suis là-bas. Pense à son coeur.

- Mais je suis pas d’ac­cord, c’est une mis­sion ris­quée, pour ta san­té comme pour ta car­rière. Ils ont facile à New York, chaque fois qu’il y a du risque, c’est pour toi. Et Elie dans tout ça.

- Oh Elie, il est sym­pa, mais il sup­porte pas la Guin­ness et de plus, le same­di, il veut pas travailler.

- Alors, rien à faire, y’a pas d’autres issues ? T’es bon a y aller ?

- Oui. Mais sois sans crainte, comme tou­jours depuis trente ans, je serai ton héros.

- Mais c’est quoi au juste cette mis­sion. Y’a pas une femme au moins là dessous ?

- Non, j’e dis que çà viens de New York. C’est bou­lot-bou­lot. Juré, craché.

- Que de mys­tère, c’est top- secret ou quoi ?

- C’est une mis­sion très déli­cate. Mais pour moi, ce sera les doigts dans le nez.

- Alors accouche. Je sais me taire, tu le sais bien.

- Bon, mais motus hein ! C’est pour Kel­logg’s. Un flash pro­mo­tion­nel sur le nou­veau Spé­cial K. En trois langues !

- Je t’aime Alain !