Coulisses d’agence : briefing…

Lecture d’été : dialogue dans un service marketing d’une grande marque qui a décidé de consulter des agences de design pour les mettre en compétition.

Humour et réalité se mêlent sous la plume de Jean-jacques Evrard (Pentawards)…

admirable_design_briefing.jpg

Foutu briefing ou briefing foutu ?

- Alors Fikozzy, où en sommes-nous avec notre nouveau projet ?

- Monsieur le président, ces agences de design sont des bons à rien !

- Vous m’étonnez Fikozzy, il en existe de réputées. Avez-vous bien choisi ?

- J’en ai consulté sept, dont deux à Londres et une qui est venue de New-York et à chacune, Sarlon et moi avons expliqué notre problème. Nous leur avons donné trois jours pour nous présenter leurs projets. Ceux de New York sont arrivés ce jeudi par DHL.

- Sept agences ? Mais cela va nous coûter une fortune !

- Pensez-vous monsieur le président, ils font ça gratuitement. Ils se battent même pour travailler pour nous.

- Comment se fait-il que vous les traitiez de “bons à rien” Fikozzy ? Ne leur avez-vous pas donné un bon briefing ?

- En réalité, j’ai pensé qu’en faisant appel aux meilleurs cela nous éviterait de devoir trop nous découvrir. Vous savez bien que notre nouveau produit n’est pas tout à fait au point et que notre concept marketing n’est pas bien défini.
De plus, j’ai peur des fuites, je ne voudrais pas que nos concurrents en sachent trop sur notre nouvelle lessive.

- Qu’allez-vous faire maintenant Fikozzy ?

- J’ai gardé tous les projets et j’y vois plus clair dans la stratégie à adopter. Je vais appeler deux créatifs qui viennent de se mettre à leur compte et qui ne sont pas très chers. J’ai rédigé un excellent briefing et lundi matin nous aurons du solide.

- Bravo Fikozzy. N’oubliez tout de même pas de prévenir les “bons à rien” que notre projet est au frigo. Certains n’hésiteraient pas à nous relancer, ils ont un de ces culot !

- Certainement monsieur le président.