Japon : à chaque saison son design !

A chaque sai­son son desi­gn ou son packa­ging. Cela se passe au Japon, pays où les nou­veau­tés défilent à un rythme insoup­çon­né en Europe et aux Usa.

Gabrielle Devouge-Lamielle, desi­gner fran­çais dans une agence de desi­gn à Tokyo en porte témoi­gnage dans son pre­mier article pour Admi­rable design.

Chips parfumés à la prune

De l’importance marketing des saisons au japon…

Les Japo­nais donnent une grande impor­tance aux sai­sons dans le dérou­le­ment de l’année.
Chaque sai­son a sa spé­ci­fi­ci­té : les ceri­siers en fleurs sym­bo­lisent le mieux le prin­temps, en été, ce sont les feux d’ar­ti­fice, les yuka­tas (kimo­nos de l’é­té)…, en automne, les incon­tour­nables arbres aux feuillages flam­boyants, et l’hi­ver la neige…

Même à la télé­vi­sion, les séries sont sai­son­nières. Chaque chaîne a son « dra­ma » heb­do­ma­daire qui dure 3 mois. L’his­toire se déroule pen­dant la sai­son en cours, et au bout des 3 mois, c’est fini, et la sai­son sui­vante, une autre his­toire débute, avec des pro­ta­go­nistes et sce­na­rii différents.
Kellogg's hiver 2006

Et le packa­ging dans cette fré­né­sie mer­can­tile ? et bien il n’est pas en reste !
Que ce soit les che­wing-gums, les Kit­Kat, les bois­sons, même les ser­viettes hygié­niques et tam­pons, un grand nombre de pro­duits du quo­ti­dien vivent au rythme des saisons.
Les packa­gings sont créés exclu­si­ve­ment pour la sai­son, ain­si que les goûts, par­fums, ou par­fois rien de plus (seule­ment le packa­ging qui s’ha­bille au cou­leur de la saison).
Les dif­fé­rents par­fums (« ocean fresh » pour les che­wing gums ; Kit­Kat au melon, à l’o­range, ou encore a l’a­na­nas…) n’existent que pour la sai­son de l’an­née en cours…l’annee sui­vante, un nou­veau par­fum sor­ti­ra. Nous n’a­vons donc que 3 mois pour pro­fi­ter de ce pro­duit, c’est main­te­nant ou sûre­ment jamais à l’avenir.KitKat

Pour les ser­viettes hygié­niques, il y a juste un nou­veau motif qui s’a­joute au packa­ging exis­tant, et la bande auto­col­lante sur la ser­viette est éga­le­ment déco­rée, mais le pro­duit en lui-même est inchan­gé. Il y a des motifs pour l’é­té, pour l’hiver…

Les bois­sons aus­si sont sai­son­nières : en été les thés et cafés en can­nette, bou­teilles alu­mi­nium ou PET sont froides, mais a par­tir de l’au­tomne, elles sont chaudes !
La bière éga­le­ment change selon les saisons…principalement en été (pour se désal­té­rer) et en automne (où elle se pare de rouge).
Lipton été 2007

Tous ces desi­gns et pro­duits sai­son­niers sont très impor­tants ici. Ils per­mettent de s’at­ti­rer de nou­veaux consom­ma­teurs, et de fidé­li­ser les consom­ma­teurs déjà acquis. Les ventes aug­mentent net­te­ment lors de ces packa­gings limi­tés, ce qui explique que chaque année, de plus en plus de pro­duits mettent sur le marche un packa­ging « sum­mer spe­cial » (et il en est de même pour les autres saisons).
Recaldent été 2007

En tant que desi­gner, c’est amu­sant de faire ces desi­gns de temps en temps, mais il est frus­trant de les voir dis­pa­raître du linéaire au bout de 3 mois !
Et en tant que consom­ma­teur, ce qui est frus­trant, c’est lorsque l’on aime beau­coup le Kit­Kat a l’o­range et qu’il n’existe plus après… com­ment fait-on ? ! ? ! on finit par trou­ver vrai­ment agréable d’a­voir l’op­por­tu­ni­té de faire la décou­verte de nou­velles saveurs…

Les mau­vaises langues diront sûre­ment que tout ça n’est que du busi­ness… et je ne pour­rais les contre­dire à 100 %.
Mais si le busi­ness nous fait prendre conscience des sai­sons et de la beau­té de cha­cune, au fil des ans une sen­si­bi­li­té se déve­lop­pe­ra chez le consom­ma­teur, et il appren­dra à pro­fi­ter des plai­sirs simples qui l’en­tourent (les fleurs qui s’ouvrent au prin­temps, les feuilles qui rou­gissent à l’au­tomne…). Prendre conscience de la nature est un bon début pour la respecter.
Hiver/été Silcot
Protection Slim été
Protection Slim hiver