Packaging in Japan

Avons-nous rai­son de consi­dé­rer le packa­ging desi­gn japo­nais comme le meilleur du monde ? Ce qui est par­fois le cas sur ce site…

Lars Wal­len­tin, « Le » consul­tant spé­cia­liste mon­dial du pack, donne son avis com­pa­ra­ti­ve­ment aux créa­tions fran­çaises, bré­si­liennes, amé­ri­caines, etc.

Un avis d’ex­pert cela s’é­coute toujours…

admirable_design_Wallentin.jpg

Food packaging in Japan

Il y a quelques années de cela, j’é­cri­vais « il n’y aucun doute que le Japon est le mar­ché qui pré­sente les packa­gings les plus inno­vants, les plus créa­tifs et les plus inté­res­sants, par­ti­cu­liè­re­ment dans le domaine alimentaire. »

De retour de Tokyo et de Kobé main­te­nant je sais pour­quoi. Parce que comme l’on dit :« l’herbe est tou­jours plus verte dans le pré du voisin. »

Certes les Japo­nais ont bien les maté­riaux plas­tiques les plus étu­diés, les meilleurs pho­tos de pro­duits, les modes d’ou­ver­ture et d’u­sage les plus sophis­ti­qués et peut-être les les formes de canettes et de bou­teilles les plus abouties.

Cepen­dant, d’un strict point de vue mar­ke­ting, les packa­gings sont sur­char­gés d’in­for­ma­tions inutiles, ils ont une struc­ture de mise en page pauvre et pos­sèdent peu d’im­pact en linéaire.

admirable_design_packagings.jpg

Il n’y a aucun doute que les Japo­nais sont maîtres en matière de minu­tia­ri­sa­tion, de l’art d’en­bal­ler tra­di­tion­nel­le­ment et avec émo­tion mais dans le même temps, ils uti­lisent très mal le mar­chan­di­sing et autres sti­mu­la­tions dans les points de vente.

Cela dit, réa­li­ser des store-checks au Japon est un plai­sir et une sti­mu­la­tion pour la créa­ti­vi­té même si les nou­velles solu­tions sont des com­bi­nai­sons de deux ou trois desi­gns déjà exis­tants. Tou­te­fois j’en reviens tou­jours avec des idées ; mais je dois avouer que je res­sens la même chose quand je reviens de Grande Bre­tagne, de France et du Brésil…

Donc le pro­verbe « l’herbe est tou­jours plus verte dans le pré du voi­sin » est cor­recte ! Cepen­dant c’est un devoir pour le desi­gner de packa­gings de ne pas se conten­ter des linéaires locaux, des maga­zines de grandes sur­faces, de sur­fer sur le net ou de dis­cu­ter avec des col­lègues. Il est capi­tal de voya­ger, de com­pa­rer de de voir ce que font les autres et com­ment ils le font.

admirable_design_japon_packaging.jpg

Ai-je oublier les Usa ? Non ! Mais les Usa ont une telle legis­la­tion contrai­gnante aujourd’­hui qu’ils ne peuvent pas réa­li­ser de packa­gings excep­tion­nels, au moins sur les facings. Res­tent les côtés et faces arrières, les pré­sen­toirs et le ser­vice d’u­sage… Oui, je dois recon­naître que je n’ai rien vu de remar­quable de l’autre côté de l’Atlantique.

Pour finir lec­teur d’Ad­mi­rable Desi­gn je vous ai sélec­tion­né quelques packs japo­nais pour sti­mu­ler votre curiosité…

admirable_design_beer.jpg

Ver­sion ori­gi­nale en anglais :

FOOD PACKAGING IN JAPAN

A couple of years ago I wrote that “there is no doubt that Japan is the mar­ket which shows the most inter­es­ting, crea­tive, beau­ti­ful and inno­va­tive retail packa­ging, espe­cial­ly in the food sector.” 

Now I know why, just retur­ning from a visit toTo­kyo and Kobe. Because the saying goes : “The grass is always gree­ner on the other side of the fence.” 

Yes, the Japa­nese have more sophis­ti­ca­ted plas­tic mate­rials, bet­ter food pho­to­gra­phy, bet­ter easy-ope­ning fea­tures and pos­si­bly more sha­ped cans and plas­tic bot­tles. Howe­ver, seen from a mar­ke­ting point-of-view most packages are over­loa­ded with use­less infor­ma­tion, have bad­ly struc­tu­red infor­ma­tion and lit­tle shelf impact. 

No doubt the Japa­nese are mas­ters in minia­tu­ri­sa­tion, in tra­di­tio­nal arti­sa­nal wrap­pings filled with emo­tion, but at the same time very bad in using shelf-rea­dy trays and other sti­mu­la­ting acti­vi­ties at the point-of-sale. 

Store-che­cking in Japan is a plea­sure and sti­mu­lates crea­ti­vi­ty as most new solu­tions are a com­bi­na­tion of two or three alrea­dy exis­ting desi­gns. Thus I return with ideas, but it should be said that I also return from the UK, France and Bra­zil in a simi­lar spirit. 

So the saying is cor­rect … “the grass is gree­ner … !” Howe­ver, it is a must for a package desi­gner to not only look into local desi­gn and retail maga­zines, surf on the net or talk to col­leagues, but it is equal­ly impor­tant to tra­vel and com­pare and be curious how others do it.

Did I for­get USA ? No, I did not. USA have today too many legis­la­tions to achieve outs­tan­ding desi­gns … maybe on the front, but consu­mer packa­ging is front-back-sides as well as trays, mul­ti­packs and easy-ope­nings. And here, I must admit, I have not seen many new things from the other side of the Atlantic. 

To sti­mu­late the rea­der, here is a small selec­tion of what I took with me from the land of the rising sun.