Les marques chez vous…

Dar­ty, Mono­prix, Cham­pion et Fnac… Des marques qui se mettent à l’ère du temps pour offrir des ser­vices à la per­sonne, donc à domicile…

Une ten­dance de mar­ché qui ne fait que commencer.

Com­men­taires de Nico­las Cho­mette de l’a­gence B&G.

admirable_design_darty.jpg

Marque service

Sans doute ins­pi­ré par son concur­rent Dar­ty et sa camion­nette magique, la Fnac pro­pose désor­mais à ses clients des ser­vices à domi­cile. Que ce soit pour une ins­tal­la­tion, une for­ma­tion ou une assis­tance, le sen­ti­ment de soli­tude face aux mys­tères de l’in­for­ma­tique aura bien­tôt tota­le­ment dis­pa­ru. Dans le même registre, on apprend éga­le­ment qu’a­près Mono­prix et Sho­pi, Cham­pion pro­pose des ser­vices à la per­sonne dans son pro­gramme de fidé­li­sa­tion : heures de ménage, de jar­di­nage, de sou­tien sco­laire, aide aux per­sonnes âgées…viennent ain­si s’a­jou­ter aux tra­di­tion­nels cou­pons de réduc­tion, bons d’a­chats et autres “miles” de toutes sortes. 

 Deux exemples repré­sen­ta­tifs d’une même ambi­tion de la part des enseignes : renou­ve­ler leur vision du ser­vice. Hier, les ser­vices se situaient dans leurs maga­sins (caisses rapides, par­kings, livrai­sons à domi­cile, conseils d’a­chat… ), aujourd’­hui, ils prennent place dans les foyers. En pro­po­sant des ser­vices à domi­cile, les enseignes ne cherchent pas seule­ment à se rap­pro­cher de leurs consom­ma­teurs en se mon­trant sous un jour empa­thique, elles cherchent sur­tout à se sin­gu­la­ri­ser en ten­tant de sor­tir de leurs mar­chés d’ap­par­te­nance sou­vent en voie de bana­li­sa­tion et tou­jours trop concurrencés. 

Et les marques de grande consom­ma­tion dans tout ça ? Elles essaient bien, elles aus­si, d’en­trer dans les foyers avec la com­pli­ci­té d’in­ter­net (sug­ges­tion de recettes, forums de dis­cus­sion, conseils nutri­tion­nels… ) mais quand se lan­ce­ront-elles, à leur tour, dans les ser­vices à domi­cile ? Tout est à inventer.