Maltz : de la main gauche…

Dora Maltz est desi­gner indé­pen­dante qui a la par­ti­cu­la­ri­té d’a­voir connu trois nationalités !
Mais elle en pos­sède une autre qui nous inté­resse ici : celle de créer cata­logues, logo­types et packa­gings de la main droite… et celle de dessiner,quasiment de façon auto­ma­tique ! les scènes quo­ti­diennes de la main gauche._ Elle laisse cou­rir sa « left hand » sur ses dizaines de car­nets de croquis.

Cela valait bien une gale­rie, non ?

Née en Pologne à Dzier­zo­niow (dif­fi­cile à pro­non­cer !), j’ai vécu sous 3 « ismes » dif­fé­rents (com­mu­nisme, socia­lisme et capitalisme).

Arri­vée aux USA dans les années 60, j’ai obte­nu le BFA (Bache­lor of Fine Arts) à Cooper Union, New York avant de co-fon­der le stu­dio de desi­gn David­son & Maltz à New York.
.

Ins­tal­lée à Paris fin 70 en tant que desi­gner et gra­phiste indé­pen­dante, j’ai ensei­gné le Desi­gn Packa­ging à la Par­sons School of Desi­gn de Paris. Depuis, je réside dans la capi­tale avec ma fille, un coquin de chat, deux rats sym­pa­thiques et de nom­breuses plantes ! Je col­lec­tionne tout, sables du monde, boîtes de sar­dines, jouets anciens, tableaux et sculptures.

Mes goûts très éclec­tiques m’ont ame­née à orga­ni­ser une expo du pho­to­graphe Gilles Fer­ron à l’Al­liance Fran­çaise de New York, et à créer plu­sieurs livres-concept (avis aux éditeurs !)

…en tranches de vie.

Ma vie a chan­gé le lun­di 9 sep­tembre 1985 : suite à de fortes migraines concen­trées exclu­si­ve­ment dans la par­tie droite de mon cer­veau, je déci­dais de défier cette der­nière en pre­nant un crayon et en des­si­nant uni­que­ment de la main …gauche !

Cela devint devint une acti­vi­té aus­si quo­ti­dienne que celle de me nour­rir, me bros­ser les dents ou dor­mir… Chaque jour un des­sin. Telle fut la pres­crip­tion artis­tique que je m’im­po­sais afin de com­battre la souffrance. 

Je pos­sède à ce jour plus de 70 car­nets de cro­quis, soit plus de 3500 des­sins. Comme une sorte de jour­nal intime artis­tique… Des­si­ner rompt avec la rou­tine quo­ti­dienne, c’est une source de réflexion et de médi­ta­tion. Je suis tou­jours sur­prise de consta­ter la force avec laquelle ces des­sins me res­ti­tuent chaque moment.

Mon crayon ou mon pin­ceau fixent les ins­tants. Je pour­suis le voyage chaque jour. J’ai ain­si une vaste col­lec­tion d’ob­jets, d’é­vè­ne­ments, de por­traits d’a­mis par­fois dis­pa­rus, et de tendres souvenirs.

Je ne les signe jamais, ma main gauche en est le véri­table auteur.

Cré­dit pho­tos Dora Maltz : Karel Steiner

Cli­quez pour agran­dir le croquis…