Les écoles de design pour sauver la planète…

Cumulus regroupe un nombre considérable parmi les meilleures écoles de design au monde.

Son président est français : Christian Guellerin de L’Ecole de Design de Nantes. C’est en tant que président qu’il a signé un engagement pour la création et l’innovation en matière de développement durable.

Le design prend ses responsabilités. Bravo !

admirable_design_temple-kyoto.jpg

Le 28 Mars 2008 à Kyoto , Christian Guellerin – Président de Cumulus- réseau international d’écoles de design, création et media – et directeur de l’Ecole de design de Nantes a signé la « Kyoto declaration ». Il engage alors toutes les écoles du réseau – 124 établissements dans le monde – dans une démarche concertée de création et d’innovation en matière de développement durable. La signature a eu lieu à l’endroit même où le protocole de Kyoto a été signé. Morceaux choisis de la « Kyoto declaration » qui témoignent des nouveaux enjeux et des nouvelles responsabilités des designers

« Une époque où le développement doit être centré sur l’Homme * »

Nous assistons actuellement à un changement de paradigme : à un développement
porté par l’évolution de la technologie, succède un développement anthropocentré. La
réflexion se déplace des valeurs matérielles et visibles vers d’autres plus intellectuelles,
plus spirituelles et si possible moins matérielles.

L’époque de la « productivité
culturelle » a commencé. Elle s’accompagne d’une réflexion sur les modes de vie, les
valeurs, les symboles, le sens, plutôt que sur la matérialité des choses. Au moment où
le monde se globalise, cette réflexion révèle simultanément l’importance d’un retour
sur les traditions culturelles et le besoin d’affirmer et de revitaliser celles-ci.

Le besoin impératif pour les Designers d’assumer des nouveaux rôles

La « globalisation », la reconnaissance des problèmes inhérents, sociaux, écologiques,
créent de nouveaux besoins, de nouvelles opportunités pour le design et les designers,
l’éducation et la recherche. Le design doit se redéfinir, les designers doivent accepter
de nouveaux rôles et s’engager à développer des solutions pour demain, durables et à

Trouver des partenaires dans la transmission des idées du développement
durable

Les membres de Cumulus qui forment une communauté internationale de chercheurs,
d’enseignants et d’étudiants en design, s’engagent par cette déclaration à s’impliquer en
faveur des idées de « société et de développement durables ». Les membres de
Cumulus se sont prononcés en faveur d’une meilleure collaboration avec les
institutions culturelles et d’éducation, les entreprises, les gouvernements, les agences
gouvernementales, les associations de design, les autres associations professionnelles, les
ONG, afin de promouvoir les idéaux du « développement durable » et partager la
connaissance sur ce sujet.
admirable_design_geisha-2.jpg

De l’éducation à la responsabilité globale…

Afin de remplir leur mission pour un développement durable du point de vue social,
environnemental, culturel et économique pour les générations présentes et futures, et
pour rendre la vie harmonieuse et saine pour tous, les membres de Cumulus s’engagent à
orienter leurs programmes éducatifs dans le sens de la construction de sociétés durables,
créatives et anthropocentrées.

Le pouvoir d’améliorer le monde

Une pensée du design anthropocentrée, ancrée en des principes d’universalité a le
pouvoir d’améliorer le monde. Il s’agit d’apporter du progrès dans les domaines sociaux,
économiques, écologiques et culturels, d’améliorer la qualité de la vie et de créer une
vision optimiste du futur, une vision idéale du bonheur individuel et collectif.

Les signataires s’engagent à fournir chaque année au secrétariat de Cumulus un rapport
informant sur les actions qu’ils ont mises en oeuvre pour réaliser les objectifs de cette
déclaration. Les rapports seront publiés sur le site web de Cumulus et ainsi mis à la
disposition de toutes les parties intéressées. »

* La « Kyoto declaration » a été rédigé par Yrjo Sotaama – recteur de l’université d’Helsinki et past-president de Cumulus.