Low cost et image de marque…

Le low cost en Occi­dent est syno­nyme d’é­co­no­mies sur la qua­li­té du pro­duit ou de ses per­for­mances mais sur­tout sur la notion de ser­vice minimum.

L’i­mage de ses marques n’est pas sou­vent glorieuse…

Bri­gitte Evrard (Penta­wards), a rele­vé un cas où low cost rime avec qua­li­té, inno­va­tions, sou­rires et attentions !

Bon, mais c’est en Asie…

Nandhika Varavarn, vice presidente corporate communications

Comment se positionner différemment dans la jungle des compagnies aériennes aujourd’hui ?

Le vrai luxe à prix mini ! 

Bang­kok Air­ways a com­pris qu’il y a tou­jours moyen d’innover.
Créée il y a 40 ans, cette petite com­pa­gnie régio­nale est deve­nue entre-temps un impor­tant acteur en Asie du sud est.
Fai­sant face à la concur­rence des grandes com­pa­gnies d’une part et des « low costs » d’autre part, Bang­kok Air­ways a récem­ment revu son positionnement.
A la tête du dépar­te­ment mar­ke­ting, une jeune femme, Nand­hi­ka Vara­varn, créa­tive, entou­rée d’une équipe moti­vée et d’une agence conseil en com­mu­ni­ca­tion et desi­gn très per­for­mante ont ima­gi­né un posi­tion­ne­ment innovant.

Les vacances dès l’enregistrement. 

Dédiée prin­ci­pa­le­ment à des des­ti­na­tions de vacances, (Phu­ket, Mal­dives, Ang­kor,…) Bang­kok Air­ways invite ses pas­sa­gers dans un monde de rêve dès l’en­re­gis­tre­ment des bagages.

Un lounge spé­cial les attend en face de la porte d’embarquement. Café, thé, espres­so, thé gla­cé, jus de fruits frais, snacks salés et sucrés, atten­tion pas des chips ou des barres sucrées, mais de petits cana­pés et gâteaux raf­fi­nés, des nems et des dim sum, bien pré­sen­tés. Des bro­chures bien faites, des maga­zines gra­tuits (à empor­ter),… cer­tains busi­ness lounges de grandes com­pa­gnies n’offrent pas un tel raf­fi­ne­ment avec autant de générosité.

Des cou­leurs qui font rêver… 

Des avions aux uni­formes, tout est déco­ré de motifs flo­raux, aqua­tiques, exo­tiques. Les cou­leurs de la com­pa­gnie, bleu mers du sud, ocre des plages de sables, verts des forêts tro­pi­cales, formes et des­sins har­mo­nieux. Tout est fait pour vous faire oublier le stress du voyage.

Les uni­formes très colo­rés eux aus­si sont por­tés avec beau­coup d’é­lé­gance par des hôtesses thaï­lan­daises au sou­rire naturel.

Invitation au voyage...

Des aéro­ports comme le Club Med ! 

Koh Samui, son second hub après Bang­kok, en est un exemple, créé par et pour Bang­kok Air­ways qui en déte­nait le mono­pole jus­qu’au mois de février 08, il est main­te­nant par­ta­gé avec Thai Airways.

L’aé­ro­port a été conçu comme un vil­lage de vacances, toit de chaume, pas de fenêtres ni d’air condi­tion­né gla­cial, des îlots en guise de porte d’embarquement, fau­teuils en osier, fleurs et plantes exo­tiques forment un décor qui vous fait oublier l’at­tente. Un spa com­plète l’offre. Des petits trams à l’air libre conduisent les pas­sa­gers aux pieds des Air­bus colo­rés tout beaux, tout neufs.

Une com­mu­ni­ca­tion sans surenchère 

Leur slo­gan : Exclu­sive ser­vice to Exo­tic Gems se révèle à tous les niveaux, la com­pa­gnie des­ser­vant les îles exo­tiques et les villes his­to­riques recher­chées par les tou­ristes aus­si bien asia­tiques qu’occidentaux.

Des annonces maga­zines aux spots tv, tout reste dans ce même ton, simple, esthé­tique, cer­tai­ne­ment pas sur-pro­met­teur comme c’est sou­vent le cas pour les com­pa­gnies classiques.

Tou­te­fois, petit bemol… leur site de réser­va­tions n’est pas le reflet de tout le reste, ici il y a encore un effort à faire.
Nandhika Varavarn, vice presidente corporate communications

Et tout çà à un prix « low cost » ! ! 

Comme quoi, le bon mar­ché ne rime pas tou­jours avec la mau­vaise qualité…
Un posi­tion­ne­ment très adap­té, un desi­gn per­for­mant, un peu de rêve, beau­coup de géné­ro­si­té, la bonne recette pour réussir.

Les vols de Bang­kok Air­ways sont com­plets long­temps à l’avance…

C’est bon signe non ?