Quand le design rencontre la gestion…

Le desi­gn vic­time du mar­ke­ting et de la gestion ?

L’en­sei­gne­ment des étu­diants de ges­tion et du com­merce sont-ils ini­tiés à nos disciplines ?

Ces ques­tions nous étant régu­liè­re­ment posées, nous avons deman­dé à notre rédac-chef son opi­nion là-dessus. 

Pour­quoi aller cher­cher plus loin ? !

gerard_caron.jpg

Le rap­pro­che­ment du mar­ke­ting et du desi­gn a été ini­tié par les pro­fes­sion­nels eux-mêmes depuis de nom­breuses années. Aujourd’­hui une agence de desi­gn intègre natu­rel­le­ment des mar­ke­teurs dans son orga­ni­gramme. Car­ré Noir en a peut-être été ini­tia­trice dès 1973.

Les desi­gners ont donc fait l’ef­fort de com­prendre le lan­gage de leurs par­te­naires en entre­prises pour mieux col­ler à leurs besoins et à leurs marchés.

Mais en est-il de même dans l’autre sens ? Les entre­prises se sont-elles dotées de pro­fes­sion­nels capables de com­prendre l’u­ni­vers du sen­sible, de l’é­mo­tion­nel, du qua­li­ta­tif (par oppo­si­tion au quantitatif) ?

A entendre les res­pon­sables des agences, la réponse est net­te­ment néga­tive à quelques excep­tions près.

En effet, bon nombre de desi­gners se trouvent face à des équipes mar­ke­ting de grande qua­li­té certes, for­mées à la ges­tion et aux règles des mar­chés .mais qui peinent à com­prendre la psy­cho­lo­gie et la démarche d’un créa­tif . D’où de frus­tra­tions et incompréhensions.

A qui la faute quand les étu­diants en ges­tion n’ap­prennent que la ges­tion et que les jeunes desi­gners n’ap­prennent dans leurs écoles que le desi­gn ? Recon­nais­sons pour­tant cette situa­tion change.

Nous assis­tons à des ini­tia­tives qu’il faut encou­ra­ger, d’é­changes et de cours par­ta­gés entre des uni­ver­si­tés de desi­gn et de com­merce par­fois au sein d’un même cam­pus, comme à Tou­lon, à Nan­cy et à Nantes avec l’E­cole de Desi­gn de Nantes.

Mais ce ne sont plus les seules : Strate Col­lege annonce un par­te­na­riat avec l’E­cole de Mana­ge­ment de Gre­noble. A l’é­tran­ger des ini­tia­tives de ce genre s’ins­tallent également.

Est-ce à dire que le desi­gn est recon­nu dans l’en­tre­prise comme les sont le com­merce et la ges­tion ? N’al­lons pas trop vite. Les direc­teurs desi­gn dans les groupes sont encore des excep­tion que l’on cite sans cesse : Decath­lon, Apple, Dys­on, Renault et quelques autres.

Mais la ten­dance se confirme un peu plus chaque jour…