Design et commerce, un mariage de raison.…

Dans leurs discours, les écoles de design (L’Ecole de Design de Nantes, Strate College, etc.) ont toujours revendiqué la place du designer au carrefour de l’innovation, de l’ingénierie, du commerce.

Mais lorsque que c’est une école de commerce réputée qui tient ce discours, cela change tout !

Grenoble Ecole de Management de l’Ecole Supérieure de Commerce vient en effet d’annoncer un partenariat avec une école de design (Strate) , qui sera effectif pour la rentrée 2008 / 2009.

Admirable Design qui donne une priorité à l’enseignement de nos métiers a demandé à Fabrice Langlais (Conseil stratégique) d’aller voir cela de plus près d’un coup de Tgv… 

admirable_design_grenoble.jpg

Ecole de Commerce & Ecole de Design : un rapprochement qui fera date ?

Admirable Design (Fabrice Langlais) : Entrons directement dans le sujet. Ce rapprochement, comment se concrétisera-t-il ?

Ecole de Commerce de Grenoble (Jean-François Fiorina)
Pour répondre simplement cela se traduira par les points suivants :

  des échanges d’élèves pendant un semestre

  des double-diplômes pour les élèves ayant suivi une année et demie dans l’un des établissements

  des échanges de professeurs

  des travaux de recherche dans le développement durable, la performance économique …

  de nouvelles formations (3ème cycle, formation intra …)

AD :Ne sommes-nous pas au démarrage d’une tendance lourde qui va marquer durablement le paysage de la profession de designer ?

ECG : Oui, sans conteste.Ces profils hybrides, rompus aux techniques du marketing de l’innovation et à la conception de produits « durables et différents », sont certainement l’une des clés de la compétitivité de nos entreprises européennes sur un marché mondial des produits standardisés et à bas coût.

ECG : Cela fait déjà des années que nous sensibilisons nos étudiants de 2ème année avec un cours d’innovation par le design, approfondi par 3 électifs pour ceux qui le souhaitent. Désormais, ce partenariat avec Strate Collège Designers, nous permettra d’aller encore plus loin dans les cours pour l’obtention du double diplôme selon Josiena Gotzsch, professeur responsable des enseignements en design à Grenoble.

admirable_design_etudiants.jpg

AD : Le phénomène est-il totalement nouveau ?

EC : Cela fait quelques temps que les signes se multipliaient :
Déjà Business Week intégrait régulièrement le design dans des classements qui font référence.
Ensuite, c’est la Bocconi, école de commerce réputée en Italie et son master commun avec l’Ecole de Design de Milan. C’est aussi les collaborations de l’ESADE de Barcelonne avec l’Art Center de Californie, sans oublier l’ESCP-EAP qui planche sur un module « design pour non designer » ou bien l’école de Nantes et son mastere avec l’Ecole Centrale de Nantes et Audencia.

Mais désormais, on parle double diplôme ! C’est-à-dire double compétence. Fusion des logiques …enseignement réfléchi à deux, pour de plus beaux projets, de plus grandes responsabilités, de plus belles carrières !

Certes Ecoles de design et Ecoles d’ingénieurs ont commencé à travailler ensemble : cours, master …Même Polytechnique s’est ouverte au design.
L’innovation permettait cette rencontre, même si dans les faits, cela n’a pour autant jamais été facile à orchestrer tant les cultures et des années de formations ont souvent opposées l’approche scientifique de l’approche artistique. Mais les lignes bougent et les résultats apparaissent.

Jean-François Fiorina

AD : Formation pour les designers, les chefs de produits ? La frontière devient poreuse…

ECG :

De fait, le métier de designer se retrouve valorisé et il est évident que des doubles diplômés de ce niveau pourront prétendre à d’autres niveaux de salaires.

C’est aussi une évolution certaine pour le chef de produit, qui va désormais aborder le client avec une approche « Usage et Utilisateur ». Une profession qui s’ouvre maintenant à ces designers d’un nouveau genre.

Enfin, il est évident que cette évolution dans les formations des futurs cadres, traduit une réalité de plus en plus incontournable : le design est devenu un élément stratégique dans la réussite de l’entreprise.
Jusqu’alors, on saluait la performance d’un designer d’être au « board » de l’entreprise (Décathlon, RATP, Legrand …).
Demain, avec ces doubles diplômés, le designer manager va diriger des équipes marketing.
A coup sûr, toutes les entreprises qui veulent faire la différence vont recruter ces profils, force de proposition réussissant la synthèse du Mix-business avec la satisfaction de l’utilisateur … 

AD : Ces formations d’un nouveau genre, qui osent les mélanges et franchissent les limites, seront peut-être demain, les solutions intelligentes contre les délocalisations ? Dans tous les cas, elles contribueront à imaginer les choses autrement. A suivre donc…

Les sites des deux protagonistes :

Ecole de Commerce de Grenoble

Strate College